Alibaba permet aux retailers étrangers de profiter de ‘Singles Day’

Alibaba permet aux retailers étrangers de profiter de ‘Singles Day’

Ce que Black Friday et Cyber Monday sont aux (r)etailers américains, Singles Day l’est aux webshops chinois : une journée record en termes de ventes. Pour la première fois Tmall Global et AliExpress (de l’écurie Alibaba) participent à l’événement : une bonne nouvelle pour les retailers et e-acheteurs étrangers.

5,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires en une journée

Le 11 novembre prochain la Chine célébrera traditionnellement ‘Singles Day’, la fête des  célibataires, qui ce jour-là aiment se faire plaisir, notamment en s’adonnant au shopping online. Depuis 2009 les webshops chinois, Alibaba en tête, saisissent cette occasion pour accorder d’importantes réductions (jusqu’à 50% !), à tel point que Singles Day est devenu l’une des principales journées de l’année en termes de ventes.  


En 2013 Singles Day a permis aux plates-formes d’Alibaba, Taobao et Tmall, de réaliser un chiffre d’affaires record de 35 milliards de yuans (4,3 milliards d’euros), soit deux fois plus que les 2,9 milliards de dollars enregistrés par les magasins américains lors du Black Friday et Cyber Monday réunis.


200 pays dans le monde

Cette année ce record pourrait bien être pulvérisé : jusqu’à maintenant Singles Day était avant tout une fête entre Chinois, mais à présent Alibaba a annoncé que les réductions accordées sur ses places de marché internationales AliExpress (où les retailers chinois proposent leurs produits à des consommateurs étrangers) et Tmall Global (où les retailers étrangers proposent leurs produits aux Chinois) seraient également valables pour les e-acheteurs de quelque 200 pays.


Ainsi les e-acheteurs d’AliExpress du Brésil, d’Espagne et de Russie, entre autres, bénéficieront non seulement des réductions, mais également d’une expédition gratuite, alors que Tmall Global de son côté lance des offres spéciales pour les consommateurs chinois achetant des produits de sept autres pays, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top