Alibaba : ralentissement de la croissance du CA à ‘seulement’ +28% | RetailDetail

Alibaba : ralentissement de la croissance du CA à ‘seulement’ +28%

Alibaba : ralentissement de la croissance du CA à ‘seulement’ +28%

Durant le premier trimestre de son exercice comptable décalé le géant chinois du e-commerce Alibaba a vu son chiffre d’affaires progresser de 28%. Une hausse pourtant nettement inférieure à la croissance de 45% enregistrée le trimestre auparavant.

3,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Durant le trimestre écoulé le chiffre d’affaires d’Alibaba est passé de 15,8 milliards de yuans à 20,2 milliards de yuans (3,3 milliards d’euros). Le chiffre d’affaires réalisé par voie mobile a triplé, passant de 2,5 à 8 milliards de yuans (ce qui représente 55% des revenus). Le nombre d’utilisateurs mobiles actifs a donc considérablement augmenté : le trimestre dernier Alibaba en comptait 307 millions, contre 188 millions un an plus tôt et 289 millions au trimestre précédent.

 

Le bénéfice net s’élève à 30,8 milliards de yuans (environ 4,3 milliards d’euros), contre 12,4 milliards de yuans à la même période l’an dernier. Cette forte croissance de 148% est attribuable en grande partie à l’autonomisation d’Alibaba Pictures.

 

Ralentissement de la croissance du CA

Malgré ces solides performances, la croissance du chiffre d’affaires d’Alibaba connaît un ralentissement. Lors des précédents résultats trimestriels la croissance du chiffre d’affaires s’élevait encore à 45%, alors que cette fois elle se limite à +28%. Bien que le nombre total de marchandises écoulées aient augmenté de 34% sur base annuelle, il s’agit néanmoins de la plus faible croissance de ces trois dernières années.

 

Selon les analystes, ce ralentissement de la croissance serait dû à la saturation du marché dans les grandes villes chinoises, d’où un nombre moins élevé de nouveaux utilisateurs, dont l’accroissement est descendu au niveau d’il y a trois ans. Aujourd’hui Alibaba compte 367 millions d’utilisateurs au total, ‘à peine’ 17 millions de plus qu’au trimestre précédent. D’autre part le groupe se focalise davantage sur le m-commerce (via smartphones et tablettes), ce qui pèse sur les revenus publicitaires. En revanche Alibaba affiche d’excellents résultats pour les services cloud, dont le chiffre d’affaires a doublé en un an de temps.

 

Alibaba a également annoncé le rachat d’actions propres à hauteur de 4 milliards de dollars, afin de stimuler le cours de la bourse. En septembre 2014 Alibaba réalisait la plus grosse entrée en bourse de l’histoire à New York, mais ces derniers mois quelque 100 milliards de dollars de sa valeur boursière se sont envolés en fumée. Et les résultats que vient d’annoncer Alibaba n’ont pas non plus de quoi enthousiasmer les investisseurs.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.