Alibaba se retrouve à nouveau sur la liste noire américaine

Alibaba se retrouve à nouveau sur la liste noire américaine

Pour cause de vente de produits contrefaits, le gouvernement américain a décidé de remettre Taobao.com, la plateforme du géant chinois des ventes en ligne Alibaba, sur la liste noire.  Alibaba prétend faire ce qu’il peut pour contrecarrer ces ventes.

L’influence du climat politique actuel ?

Il y a quatre ans, Alibaba avait été rayé de la liste noire.  Cette liste regroupe des parties qui commettent des infractions à la loi en matière de droit d’auteur.  A l’époque, le géant avait démontré faire d’importants progrès en matière de lutte contre la contrefaçon.  Aujourd’hui, l’entreprise se retrouve à nouveau sur la liste parce qu’en septembre dernier, une dizaine d’organisations commerciales occidentales ont fortement critiqué le groupe chinois pour cause de vente de produits contrefaits.  Au même moment, le gouvernement américain était en train d’analyser quelles étaient les éventuelles parties à mettre sur cette liste noire.


Pour Alibaba, c’est une mauvaise nouvelle puisque l’entreprise essaye déjà depuis longtemps d’attirer les entreprises occidentales à mettre leurs produits en vente sur les plateformes du groupe.  Le dirigeant Mike Evans s’est ouvertement demandé si le climat politique actuel ne détient pas une responsabilité dans cette décision.  Le futur président Donald Trump a déjà prononcé des commentaires très négatifs en ce qui concerne la relation américaine avec la Chine.