Alibaba triple son bénéfice trimestriel à la veille de son entrée en bourse | RetailDetail

Alibaba triple son bénéfice trimestriel à la veille de son entrée en bourse

Alibaba triple son bénéfice trimestriel à la veille de son entrée en bourse

A l’approche de son entrée en bourse, prévue aux alentours de fin septembre, le géant chinois de l’e-commerce Alibaba fait part de performances spectaculaires pour le trimestre écoulé : un chiffre d’affaires presque doublé et un bénéfice triplé.

Les ventes mobiles représentent près d’un tiers du CA

Les chiffres trimestriels ont été publiés dans un document que l’e-tailer chinois a remis au gendarme de la bourse américain à l’approche de son entrée en bourse. Durant la période d’avril à juin le chiffre d’affaires d’Alibaba a progressé de 46% à 2,5 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros). Le bénéfice net a atteint 1,99 milliard de dollars (environ 1,5 milliard d’euros), près du triple par rapport à l’an dernier.


L’utilisation de ses plates-formes commerciales via smartphones a bondi, générant un chiffre d’affaires de près de 400 millions de dollars (environ 300 millions d’euros), contre 190 millions de dollars (près de 145 millions d’euros) ‘seulement’ le trimestre précédent. Désormais près d’un tiers des transactions s’effectuent par voie mobile.


Parallèlement le nombre de consommateurs faisant leur shopping via Alibaba ne cesse d’augmenter : actuellement l’e-tailer compte quelque 279 millions d’utilisateurs actifs, soit une hausse de 9% par rapport au trimestre précédent, voire même le double par rapport au même trimestre l’an dernier.


Un grand concurrent en gestation ?

Jack Ma (photo), président d’Alibaba, n’aurait pu rêver de meilleurs chiffres à l’approche de son entrée en bourse, très attendue. L’opération est estimée à 20 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus grosse entrée en bourse que les Etats-Unis aient jamais connu. Ainsi Jack Ma (49 ans) renforce sa position de tête dans le classement des Chinois les plus riches : Bloomberg estime sa fortune à environ 21,8 milliards de dollars (plus de 16 milliards d’euros).


Pourtant Jack Ma a du souci à se faire: d’ici peu Alibaba devra probablement faire face à un concurrent de taille. En effet trois autres milliardaires chinois – propriétaires du groupe d’immobilier et de divertissement Wanda, du moteur de recherche Baidu et de l’entreprise en technologie  Tencent – ont créé une joint-venture dans laquelle ils ont injecté 813 millions de dollars (près de 620 millions d’euros).


Cette nouvelle plate-forme doit permettre via le moteur de recherche Baidu d’acheter des produits et services auprès des retailers des centres commerciaux et des centres de divertissement de Wanda et de payer ses achats via le service de paiement online Tenpay de Tencent. Et ce ne sont pas les moyens financiers qui manquent aux challengers : à eux trois ils représentent une valeur de 36,5 milliards d’euros.  De quoi donner du fil à retordre à Jack Ma et Alibaba …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.