Amazon Allemagne : la grève se poursuit

Amazon Allemagne : la grève se poursuit

Le conflit social chez Amazon en Allemagne persiste. Hier et aujourd’hui les employés de deux centres logistiques allemands ont arrêté le travail pour réclamer des salaires plus élevés. Il s’agit de la quatrième grève depuis la mi-mai.

Des salaires selon les normes du commerce de détail / vente à distance

Cette nouvelle grève , organisée par le syndicat Verdi,  touche les sites de Bad Hersfeld et Leipzig. Selon le syndicat, parmi les 3.300 personnes travaillant par équipe dans le centre de distribution de Bad Hersfeld,  ils étaient plus de 600 à avoir arrêté le travail hier. A Leipzig, Verdi estime le nombre de grévistes à  450 sur un total de 2.000 travailleurs.


Verdi exige qu’Amazon applique les conditions  de travail et les salaires en vigueur dans le commerce de détail et dans le secteur de la vente à distance, alors que le géant de l’e-commerce de son côté entend maintenir les coûts salariaux plus avantageux du secteur logistique.


Lors d’une réaction à la télévision allemande DW, Amazon indiquait que les employés étaient bien rémunérés selon les normes du secteur logistique,  soit le secteur qui correspond le mieux aux tâches des ouvriers.


Forte hausse du salaire horaire

Les salaires horaires minimum dans le secteur logistique en Allemagne sont nettement moins élevés. Actuellement Amazon paie 9,33 euros de l’heure, mais ce tarif devrait être porté à 10,66 euros à Leipzig,  voire même 12,18 euros à Bad Hersfeld, du moins si le syndicat sort vainqueur du conflit. Au niveau des heures supplémentaires, du travail de nuit et des jours de vacances, les ouvriers du secteur logistique sont également défavorisés par rapport au commerce de détail.


En Allemagne Amazon dispose de huit sites , comptant 9.000 employés au total. Cette nouvelle grève, qui frappe le plus grand e-tailer européen,  est la quatrième  depuis le 14 mai dernier.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: