Amazon Allemagne : la grève se poursuit

Amazon Allemagne : la grève se poursuit

Le conflit social chez Amazon en Allemagne persiste. Hier et aujourd’hui les employés de deux centres logistiques allemands ont arrêté le travail pour réclamer des salaires plus élevés. Il s’agit de la quatrième grève depuis la mi-mai.

Des salaires selon les normes du commerce de détail / vente à distance

Cette nouvelle grève , organisée par le syndicat Verdi,  touche les sites de Bad Hersfeld et Leipzig. Selon le syndicat, parmi les 3.300 personnes travaillant par équipe dans le centre de distribution de Bad Hersfeld,  ils étaient plus de 600 à avoir arrêté le travail hier. A Leipzig, Verdi estime le nombre de grévistes à  450 sur un total de 2.000 travailleurs.


Verdi exige qu’Amazon applique les conditions  de travail et les salaires en vigueur dans le commerce de détail et dans le secteur de la vente à distance, alors que le géant de l’e-commerce de son côté entend maintenir les coûts salariaux plus avantageux du secteur logistique.


Lors d’une réaction à la télévision allemande DW, Amazon indiquait que les employés étaient bien rémunérés selon les normes du secteur logistique,  soit le secteur qui correspond le mieux aux tâches des ouvriers.


Forte hausse du salaire horaire

Les salaires horaires minimum dans le secteur logistique en Allemagne sont nettement moins élevés. Actuellement Amazon paie 9,33 euros de l’heure, mais ce tarif devrait être porté à 10,66 euros à Leipzig,  voire même 12,18 euros à Bad Hersfeld, du moins si le syndicat sort vainqueur du conflit. Au niveau des heures supplémentaires, du travail de nuit et des jours de vacances, les ouvriers du secteur logistique sont également défavorisés par rapport au commerce de détail.


En Allemagne Amazon dispose de huit sites , comptant 9.000 employés au total. Cette nouvelle grève, qui frappe le plus grand e-tailer européen,  est la quatrième  depuis le 14 mai dernier.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top