Amazon essuie une sérieuse perte

Amazon essuie une sérieuse perte

Au 2ème trimestre 2014 l’e-commerçant Amazon a accusé une perte nette de 126 millions de dollars (95 millions d’euros). Il s’agit de la plus forte perte trimestrielle depuis 2012 et celle-ci devrait continuer de se creuser au 3ème  trimestre.

Chiffre d’affaires en hausse de près d’un quart

Pourtant au deuxième trimestre Amazon a réalisé un excellent chiffre d’affaires de 19,34 milliards de dollars (14,5 milliards d’euros), soit une hausse de 23%. Les résultats financiers néanmoins n’ont pas suivi cette même tendance : au deuxième trimestre la perte opérationnelle – hormis les coûts financiers et les résultats non-récurrents -  s’élevait à 15 millions de dollars (11 millions d’euros). A la même période en 2013 l’entreprise affichait un bénéfice opérationnel de 79 millions de dollars (60 millions d’euros).


Cette perte s’explique notamment par les frais d’expédition élevés : Amazon propose un programme permettant au client pour un montant de 99 dollars (73,5 euros) par an de bénéficier d’une offre d’e-books et de streaming, ainsi que la livraison gratuite à domicile de toutes leurs commandes. Un projet qui s’avère bien plus coûteux que prévu : 20 millions de clients auraient déjà souscrit à ce programme.


Par ailleurs Amazon a lourdement investi dans de nouveaux projets, notamment le lancement de son propre smartphone, le Fire Phone.

 

La perte se creuse

Pour le troisième trimestre le CEO Jeff Bezos prévoit une augmentation de la perte opérationnelle pouvant atteindre les 410 millions de dollars à 810 millions de dollars (entre 300 et 600 millions d’euros), car l’entreprise continuera d’investir dans ses opérations logistiques.


Malgré ces chiffres dans le rouge Amazon ne semble pas envisager de sérieuses réductions de coûts. Bezos préfère tenter de remédier à la situation par la poursuite de la croissance et cherche pour ce faire à conclure des partenariats. Pour l’exercice en cours Amazon vise un chiffre de vente compris entre 19,7 milliards de dollars et 21,5 milliards de dollars (14,5 à 16,1 milliards d’euros).

 

Tags: