Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France
Amazon.fr

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Dominant dans le secteur de la mode …

Avec un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros, soit une hausse de 22% par rapport à l’année auparavant, Amazon croît deux fois plus vite que l’ensemble du marché français du e-commerce, qui a progressé de 11%. Et ce grâce aux 19 millions de Français qui l’an dernier ont effectué au moins un achat sur Amazon, soit un million de plus que l’année précédente. Précisons que la part de marché d’Amazon de 18,9% comprend tant les ventes pour son propre compte (10,8%) que celles pour des tiers via sa place de marché (8,1%).


Non seulement Amazon progresse deux fois plus vite que le marché online français dans son ensemble, mais le géant d’internet devance également de loin le numéro deux, Cdiscount, filiale online du Groupe Casino qui doit se contenter d’une part de marché de 8,2%. VentePrivée obtient la médaille de bronze. Viennent ensuite Showroomprivé, Fnac, Darty, Boulanger, La Redoute, Zooplus et eBay.


A noter que Zalando ne figure pas au top 10. Les Allemands occupent la 11ème place et ne parviennent pas (pour l’instant) à rivaliser avec Amazon, qui dans le secteur de la mode online est le webshop le plus populaire en France avec environ 10 millions de commandes en 2017.


… mais dominé dans l’alimentaire

Par contre les Américains ont un sérieux retard dans un seul domaine : l’alimentaire et les produits du quotidien. Dans ce segment Amazon est sept fois plus petit que E.Leclerc. Pour ce type de produits les Français préfèrent les points de retrait Drive de leurs enseignes habituelles, telles que E.Leclerc, Carrefour ou encore Casino.


Mais les Américains ne comptent pas se laisser faire : l’accord récemment conclu  avec Monoprix en dit long sur leurs intentions dans l’alimentaire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.

Opinion : « J’ai un Chinois au fond de ma poche ! »

08/05/2018

Les entreprises technologiques comme Alibaba et Amazon se font la malle avec vos données sous les yeux résignés de l’Europe. Et les marques et les retailers dans tout ça ? Ils sponsorisent l’opération et alimentent la croissance de leurs concurrents.