Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France
Amazon.fr

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Dominant dans le secteur de la mode …

Avec un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros, soit une hausse de 22% par rapport à l’année auparavant, Amazon croît deux fois plus vite que l’ensemble du marché français du e-commerce, qui a progressé de 11%. Et ce grâce aux 19 millions de Français qui l’an dernier ont effectué au moins un achat sur Amazon, soit un million de plus que l’année précédente. Précisons que la part de marché d’Amazon de 18,9% comprend tant les ventes pour son propre compte (10,8%) que celles pour des tiers via sa place de marché (8,1%).


Non seulement Amazon progresse deux fois plus vite que le marché online français dans son ensemble, mais le géant d’internet devance également de loin le numéro deux, Cdiscount, filiale online du Groupe Casino qui doit se contenter d’une part de marché de 8,2%. VentePrivée obtient la médaille de bronze. Viennent ensuite Showroomprivé, Fnac, Darty, Boulanger, La Redoute, Zooplus et eBay.


A noter que Zalando ne figure pas au top 10. Les Allemands occupent la 11ème place et ne parviennent pas (pour l’instant) à rivaliser avec Amazon, qui dans le secteur de la mode online est le webshop le plus populaire en France avec environ 10 millions de commandes en 2017.


… mais dominé dans l’alimentaire

Par contre les Américains ont un sérieux retard dans un seul domaine : l’alimentaire et les produits du quotidien. Dans ce segment Amazon est sept fois plus petit que E.Leclerc. Pour ce type de produits les Français préfèrent les points de retrait Drive de leurs enseignes habituelles, telles que E.Leclerc, Carrefour ou encore Casino.


Mais les Américains ne comptent pas se laisser faire : l’accord récemment conclu  avec Monoprix en dit long sur leurs intentions dans l’alimentaire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Collaboration entre Carrefour et Tesco dès le mois d'octobre

06/08/2018

L'alliance d'achat entre Carrefour et Tesco a été offciellement scellée. Dès cet automne les deux distributeurs feront front commun face aux fournisseurs de marques et de MDD.

Danone remercie les bébés chinois et le retour du yaourt

30/07/2018

Danone a enregistré une légère hausse au 1er trimestre, grâce aux Chinois qui ont acheté massivement de la poudre pour bébés et à l’Amérique du Nord où les produits laitiers renouent avec la croissance. Alors que les Européens ont boudé les yaourts.

Amazon : l’énorme hausse du bénéfice fait oublier le CA ‘décevant’

27/07/2018

Malgré un chiffre d’affaires inférieur aux attentes, le géant américain du web Amazon a enregistré un bénéfice record de 2,5 milliards de dollars au deuxième trimestre, et ce en grande partie grâce à ses divisions cloud et publicité.

Le food est la catégorie d’Amazon affichant la plus forte croissance

25/07/2018

Pour Amazon la catégorie affichant la plus forte croissance aux USA est celle de l’alimentation et des boissons : un tiers de toutes les courses commandées en ligne passent par le géant du retail. Cette catégorie reste néanmoins très limitée.