Amazon réalise un bénéfice inférieur aux attentes

Amazon réalise un bénéfice inférieur aux attentes

Au cours du quatrième trimestre l’e-commerçant Amazon a engrangé un bénéfice net de 239 millions de dollars (176 millions d’euros), soit plus du double par rapport à l’an dernier. Néanmoins ce résultat se situe en-deçà des prévisions des analystes.

Bénéfice et chiffre d’affaires inférieurs aux attentes

Le bénéfice net de 239 millions de dollars représente un gain de 51 cents par action, alors que les analystes tablaient sur 69 cents par action. Suite aux importants investissements logistiques pour le traitement des nombreuses commandes durant la période des fêtes, le bénéfice s’est avéré inférieur aux prévisions. Toutefois ce bénéfice est nettement plus élevé que celui réalisé l’an dernier (97 millions de dollars, soit 71,6 millions d’euros).


Le chiffre d’affaires au quatrième trimestre se situe lui aussi en-deçà des attentes. Amazon a réalisé un CA de 25,6 milliards de dollars (18,9 milliards d’euros), alors que les analystes prévoyaient  26,1 milliards de dollars (19,3 milliards d’euros).


Pour le premier trimestre de l’exercice en cours Amazon prévoit un CA compris entre 18,2 et 19 ,9 milliards de dollars (13,4  à 14,7 milliards d’euros). Les analystes pour leur part tablent sur un CA de 19,7 milliards de dollars (14,4 milliards d’euros).


Un système de caisses équipées de Kindles

Amazon a également annoncé son intention de proposer aux retailers brick & mortar un système de caisses équipées de tablettes Kindles. Le système devrait être opérationnel  dès cet été aux USA. Ce projet permettrait à Amazon d’avoir accès aux données des magasins physiques, qui à ce jour représentent toujours 90% du commerce.


L’avantage pour retailers résiderait dans le fait qu’Amazon dispose de données de paiement de quelque 230 millions d’utilisateurs, ce qui faciliterait donc les paiements aux caisses.


Pourtant Amazon n’ayant pas beaucoup d’expérience dans le domaine du retail physique, le projet pourrait bien se heurter à la réticence des commerçants. Pour convaincre les sceptiques, Amazon envisage d’offrir via Amazon.com des réductions et promotions aux clients des retailers qui utiliseront son système.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top