Amazon réalise un bénéfice inférieur aux attentes

Amazon réalise un bénéfice inférieur aux attentes

Au cours du quatrième trimestre l’e-commerçant Amazon a engrangé un bénéfice net de 239 millions de dollars (176 millions d’euros), soit plus du double par rapport à l’an dernier. Néanmoins ce résultat se situe en-deçà des prévisions des analystes.

Bénéfice et chiffre d’affaires inférieurs aux attentes

Le bénéfice net de 239 millions de dollars représente un gain de 51 cents par action, alors que les analystes tablaient sur 69 cents par action. Suite aux importants investissements logistiques pour le traitement des nombreuses commandes durant la période des fêtes, le bénéfice s’est avéré inférieur aux prévisions. Toutefois ce bénéfice est nettement plus élevé que celui réalisé l’an dernier (97 millions de dollars, soit 71,6 millions d’euros).


Le chiffre d’affaires au quatrième trimestre se situe lui aussi en-deçà des attentes. Amazon a réalisé un CA de 25,6 milliards de dollars (18,9 milliards d’euros), alors que les analystes prévoyaient  26,1 milliards de dollars (19,3 milliards d’euros).


Pour le premier trimestre de l’exercice en cours Amazon prévoit un CA compris entre 18,2 et 19 ,9 milliards de dollars (13,4  à 14,7 milliards d’euros). Les analystes pour leur part tablent sur un CA de 19,7 milliards de dollars (14,4 milliards d’euros).


Un système de caisses équipées de Kindles

Amazon a également annoncé son intention de proposer aux retailers brick & mortar un système de caisses équipées de tablettes Kindles. Le système devrait être opérationnel  dès cet été aux USA. Ce projet permettrait à Amazon d’avoir accès aux données des magasins physiques, qui à ce jour représentent toujours 90% du commerce.


L’avantage pour retailers résiderait dans le fait qu’Amazon dispose de données de paiement de quelque 230 millions d’utilisateurs, ce qui faciliterait donc les paiements aux caisses.


Pourtant Amazon n’ayant pas beaucoup d’expérience dans le domaine du retail physique, le projet pourrait bien se heurter à la réticence des commerçants. Pour convaincre les sceptiques, Amazon envisage d’offrir via Amazon.com des réductions et promotions aux clients des retailers qui utiliseront son système.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top