Amazon teste des distributeurs de Kindle dans les aéroports

Amazon teste des distributeurs de Kindle dans les aéroports

Amazon a lancé un projet pilote assez surprenant : des distributeurs automatiques, vendant des appareils Kindle et leurs accessoires, ont été installés dans différents aéroports et centres commerciaux. Pour l’instant Amazon se dit satisfait des réactions.

Nouvelle étape vers l’omni-channel

A l’heure où de nombreux retailers physiques lancent leur propre boutique en ligne et où certains e-commerçants, comme Coolblue par exemple, font la démarche inverse en ouvrant des points de vente physiques, Amazon semble également se diriger de plus en plus vers l’omni-channel. Précédemment l’e-tailer avait déjà  ouvert quelques magasins temporaires, pour y faire découvrir les produits Kindle et où étaient déjà présents ces distributeurs automatiques.


A présent Amazon est allé plus loin encore et a installé les distributeurs à divers endroits aux USA sans les intégrer dans un pop-up store. « Nous sommes très satisfaits des réactions que nous avons eues de la part des clients jusqu’à présent et nous sommes très heureux de pouvoir proposer aux clients une manière simple de se procurer des accessoires, des e-readers ou encore des tablettes Kindle », confiait un porte-parole d’Amazon à GeekWire.


Le choix d’Amazon pour ces distributeurs automatiques s’inscrit parfaitement dans la philosophie de l’e-tailer, qui recherche sans cesse la manière d’augmenter les marges et d’automatiser autant que possible, comme par exemple dans ses centres de distribution. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions quant au succès de cette nouvelle méthode de vente. Toujours est-il que l’achat d’un appareil onéreux via un distributeur semble moins évident pour le consommateur que pour des produits meilleur marché.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top