Amazon teste des distributeurs de Kindle dans les aéroports

Amazon teste des distributeurs de Kindle dans les aéroports

Amazon a lancé un projet pilote assez surprenant : des distributeurs automatiques, vendant des appareils Kindle et leurs accessoires, ont été installés dans différents aéroports et centres commerciaux. Pour l’instant Amazon se dit satisfait des réactions.

Nouvelle étape vers l’omni-channel

A l’heure où de nombreux retailers physiques lancent leur propre boutique en ligne et où certains e-commerçants, comme Coolblue par exemple, font la démarche inverse en ouvrant des points de vente physiques, Amazon semble également se diriger de plus en plus vers l’omni-channel. Précédemment l’e-tailer avait déjà  ouvert quelques magasins temporaires, pour y faire découvrir les produits Kindle et où étaient déjà présents ces distributeurs automatiques.


A présent Amazon est allé plus loin encore et a installé les distributeurs à divers endroits aux USA sans les intégrer dans un pop-up store. « Nous sommes très satisfaits des réactions que nous avons eues de la part des clients jusqu’à présent et nous sommes très heureux de pouvoir proposer aux clients une manière simple de se procurer des accessoires, des e-readers ou encore des tablettes Kindle », confiait un porte-parole d’Amazon à GeekWire.


Le choix d’Amazon pour ces distributeurs automatiques s’inscrit parfaitement dans la philosophie de l’e-tailer, qui recherche sans cesse la manière d’augmenter les marges et d’automatiser autant que possible, comme par exemple dans ses centres de distribution. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions quant au succès de cette nouvelle méthode de vente. Toujours est-il que l’achat d’un appareil onéreux via un distributeur semble moins évident pour le consommateur que pour des produits meilleur marché.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: