Amazon teste la vente de produits imprimés en 3D

Amazon teste la vente de produits imprimés en 3D

Amazon fait ses premiers pas dans la vente de produits imprimés en 3D. Pour mener à bien ce projet, l’e-commerçant s’est associé à cinq entreprises spécialisées dans l’impression 3D.

Une section distincte sur le site

Amazon a fait appel à cinq partenaires, spécialisés dans l’impression 3D, en vue de développer une nouvelle section sur son site web, entièrement dédiée aux produits imprimés en 3D.


L’une des entreprises participantes est la start-up 3DLT, qui a été la première à commercialiser des objets imprimés en 3D. Pour l’instant 3DLT propose une cinquantaine de produits imprimés en 3D sur le site d'Amazon, mais cet assortiment devrait s’enrichir durant les semaines à venir.


Amazon a subdivisé les produits en quatre catégories : jouets, objets de décoration, bijoux , accessoires mode/tech.


« Un moment déterminant »

Le CEO de 3DLT, John Hauer, considère l’initiative d’Amazon comme véritable coup d’envoi de la vente de produits imprimés en 3D. « Lorsqu’Amazon l’été dernier a annoncé qu’il allait vendre des imprimantes 3D et les accessoires complémentaires, l’industrie y a vu un moment déterminant, le signal d’une percée de l’impression 3D. A présent la décision de vendre des produits imprimés en 3D constitue un message encore plus fort


Récemment la chaîne néerlandaise Hema s’est elle aussi lancée dans la vente de produits imprimés en 3D. Les clients peuvent y faire fabriquer des bijoux personnalisés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: