Amazon : ventes hors USA et résultat opérationnel décevants | RetailDetail

Amazon : ventes hors USA et résultat opérationnel décevants

Amazon : ventes hors USA et résultat opérationnel décevants

Durant le deuxième trimestre 2013, le géant américain du commerce en ligne Amazon a connu une expansion fortement limitée hors USA. Les ventes n’y ont progressé que de 13% par rapport à la même période l’an dernier.

Croissance aux Etats-Unis

Le chiffre d’affaires global d’Amazon pour la période avril-juin s’établit à 15,7 milliards de dollars (12 milliards d’euros), soit une hausse de 22% par rapport au deuxième trimestre 2012. Des chiffres décevants qui s’expliquent par le malaise économique en Europe qui  affecte les résultats de l’entreprise.


Les ventes en dehors des Etats-Unis n’ont augmenté ‘que’ de 13% à 6,2 milliards de dollars (4,7 milliards d’euros). Par contre sur le marché intérieur américain, le chiffre d’affaires a progressé de 30%.


Des chiffres dans le rouge suite aux investissements

Suite à la hausse des coûts opérationnels de 23%, Amazon essuie une perte nette de 7 millions de dollars, alors  qu’au deuxième trimestre 2012 l’entreprise affichait encore un bénéfice net d’un montant similaire. La dernière perte subie par Amazon remonte au troisième trimestre 2012.


Amazon dépense d’importants budgets afin de garantir la croissance future de l’entreprise. Le groupe investit  notamment dans des entrepôts plus proches des clients pour permettre des livraisons à domicile plus rapides.


Cloud computing et contenu vidéo

Par ailleurs Amazon tente d’élargir son offre en ne misant plus uniquement sur les ventes en ligne, mais en proposant également des services tels que le cloud computing aux entreprises et aux autorités. Dans cette optique l’entreprise est passée de la vente de livres et de CD physiques aux livres numériques et fichiers MP3. Les produits digitaux font déjà partie du top des ventes.

 

C’est pourquoi le groupe américain investit fortement dans l’achat de droits sur les contenus vidéo, notamment pour le streaming de films, et le développement de produits, comme la tablette Kindle.


Un troisième trimestre difficile en perspective

Pour le troisième trimestre Amazon prévoit un chiffre d’affaires compris entre 15,45 milliards de dollars et 17,15 milliards de dollars (11,6 à 13 milliards d’euros). Le résultat opérationnel devrait se situer dans une fourchette allant d’une perte de 100 millions de dollars à un bénéfice de 275 millions de dollars (-75 à +200 millions d’euros).


Ce grand écart au niveau du pronostic s’explique par le fait qu’Amazon prévoit pour 250 millions d’euros en coûts non récurrents, mais même le haut de la fourchette se situe en-dessous des attentes des analystes financiers.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.