Asos lance un avertissement sur résultat | RetailDetail

Asos lance un avertissement sur résultat

Asos lance un avertissement sur résultat

Malgré une hausse du chiffre d’affaires de 26% au troisième trimestre, Asos revoit à la baisse ses objectifs de rentabilité. Les résultats de l’e-tailer ont été impactés par des coûts promotionnels accrus, des marges en baisse et par la force de la livre.

Royaume-Uni +43%, Europe +42%

Au cours du troisième trimestre le géant britannique de l’e-commerce Asos a réalisé un chiffre d’affaires total de 242,96 millions de livres (près de 298,5 millions d’euros), soit une progression de +33% (à taux de change identiques), indique un rapport d’activités intermédiaire que vient de diffuser le groupe.


Asos affiche d’excellentes performances surtout sur son marché domestique britannique et sur le continent européen, où le chiffre d’affaires progresse respectivement de +43% et +42%. Bien que le chiffre d’affaires total soit légèrement inférieur à celui enregistré au cours des six premiers mois de l’année, ces résultats ont néanmoins de quoi faire des envieux dans le secteur.


La force de la livre affecte les résultats

Néanmoins le CEO Nick Robertson se voit contraint de lancer un avertissement sur résultat. Asos consacre davantage de budget au marketing pour stimuler les ventes et observe une hausse des ventes surtout pour les produits à faibles marges. Par ailleurs les activités internationales souffrent de la force de la livre : à taux de change identiques la croissance du chiffre d’affaires s’élève à 28%, mais au taux de change actuel cette croissance se limite à 17%.


« C’est pourquoi nous nous voyons contraints d’abaisser nos objectifs d’EBIT de 6,5% à 4,5% », déclare le CEO Nick Robertson, qui souligne toutefois que « tous les paramètres liés à la clientèle – clients actifs, nouveaux clients, fréquence des commandes et nombre d’articles par commande – sont positifs ».

 

Cette note positive n’a pourtant pas convaincu les investisseurs, qui ont surtout retenu l’avertissement sur résultat, avec pour conséquence une chute de l’action de 44%, la plus forte baisse depuis l’entrée en bourse d’Asos en 2001.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top