Bel&Bo lance sa boutique en ligne avec un ‘avis de recherche’

Bel&Bo lance sa boutique en ligne avec un ‘avis de recherche’

Le lettre ‘B’ de Bel&Bo, qui avait mystérieusement disparu de la façade d’un des magasins de la chaîne de mode,  a été retrouvée, ou du moins presque : elle se cache sur le webshop  de l’enseigne. Celui qui découvrira la lettre aura la possibilité de gagner un an de webshopping gratuit ou des chèques-cadeaux. C’est avec cette note ludique que Bel&Bo a donné le coup d’envoi  à la campagne de lancement de son webshop.

Avis de recherche

La semaine dernière, la nuit de jeudi à vendredi, une mystérieuse disparition avait été signalée : la lettre ‘B’ du logo Bel&Bo s’était volatilisée de la façade du magasin de Denderleeuw.  Après la diffusion du communiqué de presse de l’enseigne, les réactions de consommateurs indignés ne se sont pas fait attendre : « Quelle idée de voler une lettre d’une façade de magasin ? »


Via un ‘avis de recherche’ (disparu : la lettre ‘B’, portant un ensemble à rayures vertes, âgée de 2,5 ans),  Bel&Bo annonce aujourd’hui ce dont il s’agit réellement : le lancement médiatique officiel du webshop de l’entreprise.


Six mois de peaufinage

Pourtant le webshop n’est pas nouveau : la boutique en ligne est déjà opérationnelle depuis le 1er octobre 2012. « Ces six derniers mois  nous avons développé le webshop pas à pas, sur mesure. Les petits problèmes initiaux ont été solutionnés. Maintenant nous sommes prêts à lancer une action à grande échelle », explique le CEO Michel Delfosse.


Durant ces six mois Bel&Bo dit avoir tiré de nombreuses leçons  de ses expériences en ligne : « Nous sommes contents d’avoir fait le pas vers l’online : nous en ressentons déjà  la plus-value. D’une part nous constatons que via notre webshop nous attirons les vrais e-acheteurs, ce qui représente un nouveau marché pour nous. D’autre part nous voyons que nos clients utilisent la boutique en ligne comme catalogue et comme source d’inspiration avant de se rendre dans leur magasin habituel pour essayer les vêtements », indique Michel Delfosse.


Pour Bel&bo le choix du canal online constitue une approche complémentaire. Les commandes passées en ligne sont préparées dans le point de vente même. Grâce à la formule ‘Shop in the Shop’ le client peut commander les tailles ou les articles manquants et les faire livrer à domicile.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top