Belgacom et BNP Paribas Fortis créent la plateforme de paiement mobile ‘Sixdots’ | RetailDetail

Belgacom et BNP Paribas Fortis créent la plateforme de paiement mobile ‘Sixdots’

Belgacom et BNP Paribas Fortis créent la plateforme de paiement mobile ‘Sixdots’

Belgacom et BNP Paribas Fortis ont créé la joint-venture ‘Belgian Mobile Wallet SA’, une plateforme destinée aux paiements en ligne et mobile. Le système sera commercialisé sous le nom Sixdots, en référence au code pin à 6 chiffres qu’il suffira d’introduire pour effectuer le paiement.

Paiement en ligne et mobile avec un seul code

Le lancement de la ‘Belgian Mobile Wallet SA’ s’inscrit dans l’annonce faite en début d’année de créer un standard belge pour les paiements via smartphones d’ici le printemps 2014. Ce système permettra au consommateur de payer des produits ou des services, d’échanger des coupons et d’ utiliser sa carte de fidélité avec son smartphone.


La plateforme technique, développée par Accenture, sera opérationnelle en janvier 2014. A ce moment-là un projet pilote, centré sur les paiements e-commerce, suivis des paiements in-app, démarrera avec un nombre limité de commerçants et d’utilisateurs. Le lancement commercial est prévu pour le printemps 2014.


Ouvert à tous

« Sixdots est une plateforme ouverte, accessible aux commerçants et aux consommateurs en Belgique. Pour le consommateur, le recours à Sixdots est entièrement gratuit », explique Frederic Lhostte, CEO de Belgian Mobile Wallet. Le système n’est donc pas lié à la banque participante ou l’opérateur télécom. Pour les commerçants le software est gratuit, mais pour chaque transaction via Sixdots ils paieront une petite commission.


Sixdots s’appuie sur la nouvelle solution de paiement Master Pass, grâce à laquelle le consommateur n’a plus besoin de laisser les données de sa carte sur le webshop du commerçant, ni d’avoir recours à un lecteur de carte. « Sixdots assure la facilité d'emploi, la sécurité et l'intégration de cette solution de paiement au sein de l'application du commerçant », souligne Lhostte.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.