Bientôt des points de retrait bol.com dans les magasins Albert Heijn en Belgique | RetailDetail

Bientôt des points de retrait bol.com dans les magasins Albert Heijn en Belgique

Bientôt des points de retrait bol.com dans les magasins Albert Heijn en Belgique

A l’exemple des Pays-Bas, les points de vente belges d’Albert Heijn disposeront de point de retrait de bol.com d’ici cet été. Actuellement le système est testé dans un seul magasin à Anvers, mais Ahold – maison-mère des deux entreprises – semble d’ores et déjà très satisfaits des résultats.

A grande échelle aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas le déploiement du système se fait à grande échelle :  les 58 points d’enlèvement de la phase pilote passeront à 700 d’ici deux mois. Le temps nécessaire pour que le magasin  puisse prévoir un espace de stockage et former son personnel, indique Twinkle.


Les commandes supérieures à 20 euros pourront être retirées gratuitement chez Albert Heijn. Pour les commandes de moins de 20 euros, des frais d’envoi de 1,99 euro seront portés en compte. Ces tarifs sont identiques à ceux de la livraison à domicile. La technologie des points de retrait  est fournie par Kiala, l’entreprise avec laquelle collabore déjà bol.com


« Le plus grand magasin d’aménagement intérieur » des Pays-Bas

A noter également que Bol.com enrichit  son assortiment d’aménagement intérieur de 20.000 articles,  notamment dans les catégories chaises, literie, décoration de fenêtre et éclairage. S’y ajoutent de nombreux accessoires (bougies, essuie-mains, …). Vu leur ampleur, la plupart de ces articles ne peuvent être livrés dans les points d’enlèvement.


L’e-commerçant a inclus dans son assortiment des produits de marques, comme HKliving, Lifestyle, Zuiver et Beddinghouse, mais permet également à des tiers (notamment Kartell et Artimide) de vendre leur gamme via le webshop de bol.com. Actuellement Bol.com propose 80.000 articles d’aménagement intérieur, ce qui en fait, selon ses propres dires, « les plus magasin d’aménagement intérieur. »


Selon le directeur marketing Michel Schaeffer le nouveau canal de vente suscite un vif intérêt : « Si vous vendez des articles dans nos catégories et si vous êtes inscrit auprès de la Chambre du Commerce, vous pouvez utiliser Plaza, même si vous ne vendez pas encore en ligne. « Nous les aidons à rendre leur offre plus claire », explique-il.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.