Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker Holding réunit toutes les activités e-commerce de ses différentes formules de magasins sous son nouveau centre de service Nextail, qui se chargera de l’ensemble du marketing et du développement online des chaînes de Blokker.

300 millions d’euros de chiffre d’affaires online d’ici 2017

Les webshops de Blokker, Leen Bakker, Bart Smit ou encore Xenos continueront d’exister, mais le développement des boutiques en ligne, ainsi que toutes les activités de ventes et de markting online seront centralisées dans le nouveau service Nextail. Les managers des formules online individuelles veilleront au positionnement online des différentes formules de magasins, à l’assortiment online et au lien avec le réseau de magasins physiques.


Ainsi Blokker entend accélérer le développement des activités omnichannel de ses chaînes de magasins, avec pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires online de plus de 300 millions d’euros d’ici 2017. En 2013 Blokker Holding publiait un chiffre d’affaires online de 79 millions d’euros, soit une augmentation de 19% par rapport à l’année précédente.


Regroupement de l’expertise online

Nextail sera dirigé par l’actuel directeur omnichannel Antoine Brouwer, qui en mai 2014 est entré en fonction chez Blokker Holding. Auparavant Brouwer a travaillé notamment chez Media Markt/Saturn, T-Mobile et UPC.


Nextail démarre avec 70 collaborateurs, dont 50% sont des professionnels d’internet et du e-commerce, qui travaillaient déjà dans l’une des chaînes de Blokker et feront désormais partie du centre Nextail. L’autre moitié des collaborateurs a été recrutée en externe. « En réunissant l’ensemble des connaissances online au sein d’une seule organisation et en réalisant des économies d’échelle, le groupe espère optimaliser le retour sur investissement et réaliser la combinaison parfaite entre le retail online et offline », explique Blokker Holding dans un communiqué de presse.


Nextail s’installera dans un nouveau bâtiment à Amsterdam, qui ouvrira le 20 octobre. Le nom Nextail est une combinaison de ‘next step’ et retail/’longtail’ et exprime donc, selon le groupe, « l’innovation et l’idée que grâce à internet même les produits de niche seront accessibles à un très large groupe-cible. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top