Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail | RetailDetail

Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker Holding réunit toutes les activités e-commerce de ses différentes formules de magasins sous son nouveau centre de service Nextail, qui se chargera de l’ensemble du marketing et du développement online des chaînes de Blokker.

300 millions d’euros de chiffre d’affaires online d’ici 2017

Les webshops de Blokker, Leen Bakker, Bart Smit ou encore Xenos continueront d’exister, mais le développement des boutiques en ligne, ainsi que toutes les activités de ventes et de markting online seront centralisées dans le nouveau service Nextail. Les managers des formules online individuelles veilleront au positionnement online des différentes formules de magasins, à l’assortiment online et au lien avec le réseau de magasins physiques.


Ainsi Blokker entend accélérer le développement des activités omnichannel de ses chaînes de magasins, avec pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires online de plus de 300 millions d’euros d’ici 2017. En 2013 Blokker Holding publiait un chiffre d’affaires online de 79 millions d’euros, soit une augmentation de 19% par rapport à l’année précédente.


Regroupement de l’expertise online

Nextail sera dirigé par l’actuel directeur omnichannel Antoine Brouwer, qui en mai 2014 est entré en fonction chez Blokker Holding. Auparavant Brouwer a travaillé notamment chez Media Markt/Saturn, T-Mobile et UPC.


Nextail démarre avec 70 collaborateurs, dont 50% sont des professionnels d’internet et du e-commerce, qui travaillaient déjà dans l’une des chaînes de Blokker et feront désormais partie du centre Nextail. L’autre moitié des collaborateurs a été recrutée en externe. « En réunissant l’ensemble des connaissances online au sein d’une seule organisation et en réalisant des économies d’échelle, le groupe espère optimaliser le retour sur investissement et réaliser la combinaison parfaite entre le retail online et offline », explique Blokker Holding dans un communiqué de presse.


Nextail s’installera dans un nouveau bâtiment à Amsterdam, qui ouvrira le 20 octobre. Le nom Nextail est une combinaison de ‘next step’ et retail/’longtail’ et exprime donc, selon le groupe, « l’innovation et l’idée que grâce à internet même les produits de niche seront accessibles à un très large groupe-cible. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.