Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker lance sa plate-forme d’e-commerce Nextail

Blokker Holding réunit toutes les activités e-commerce de ses différentes formules de magasins sous son nouveau centre de service Nextail, qui se chargera de l’ensemble du marketing et du développement online des chaînes de Blokker.

300 millions d’euros de chiffre d’affaires online d’ici 2017

Les webshops de Blokker, Leen Bakker, Bart Smit ou encore Xenos continueront d’exister, mais le développement des boutiques en ligne, ainsi que toutes les activités de ventes et de markting online seront centralisées dans le nouveau service Nextail. Les managers des formules online individuelles veilleront au positionnement online des différentes formules de magasins, à l’assortiment online et au lien avec le réseau de magasins physiques.


Ainsi Blokker entend accélérer le développement des activités omnichannel de ses chaînes de magasins, avec pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires online de plus de 300 millions d’euros d’ici 2017. En 2013 Blokker Holding publiait un chiffre d’affaires online de 79 millions d’euros, soit une augmentation de 19% par rapport à l’année précédente.


Regroupement de l’expertise online

Nextail sera dirigé par l’actuel directeur omnichannel Antoine Brouwer, qui en mai 2014 est entré en fonction chez Blokker Holding. Auparavant Brouwer a travaillé notamment chez Media Markt/Saturn, T-Mobile et UPC.


Nextail démarre avec 70 collaborateurs, dont 50% sont des professionnels d’internet et du e-commerce, qui travaillaient déjà dans l’une des chaînes de Blokker et feront désormais partie du centre Nextail. L’autre moitié des collaborateurs a été recrutée en externe. « En réunissant l’ensemble des connaissances online au sein d’une seule organisation et en réalisant des économies d’échelle, le groupe espère optimaliser le retour sur investissement et réaliser la combinaison parfaite entre le retail online et offline », explique Blokker Holding dans un communiqué de presse.


Nextail s’installera dans un nouveau bâtiment à Amsterdam, qui ouvrira le 20 octobre. Le nom Nextail est une combinaison de ‘next step’ et retail/’longtail’ et exprime donc, selon le groupe, « l’innovation et l’idée que grâce à internet même les produits de niche seront accessibles à un très large groupe-cible. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top