Brantano dépassé par le succès de sa ‘Nuit des Soldes’ en ligne

Brantano dépassé par le succès de  sa ‘Nuit des Soldes’ en ligne

L’enseigne de chaussures Brantano a voulu être la première à faire profiter ses clients des soldes d’hiver en leur proposant une vente en ligne nocturne. Malheureusement l’action ne s’est pas déroulée comme prévu.

‘La Nuit des Soldes” : bonne idée …

La nuit de mercredi à jeudi  Brantano a organisé ‘La Nuit des Soldes’ : tous les clients ayant effectué un achat entre 00.01 h et 8 h du matin via le webshop, bénéficiaient de 10% de réduction supplémentaire sur le prix soldé.  Via la boutique en ligne les internautes avaient la possibilité de réserver leur paire de chaussures favorite et pouvaient ensuite aller chercher leur commande dans une filiale de leur choix.


« Les magasins ouvrent de plus en plus tôt pour le premier jours des soldes. Nous avons voulu faire de même avec notre webshop. Selon les règlementations de la période d’attente avant les soldes, les réductions sont autorisées à partir du 3 janvier, une minute après minuit », explique Stefaan Van Weyenbergh, directeur général de Brantano.


… à condition que la technologie suive

« C’est la deuxième fois que nous organisons cette vente nocturne et cela fonctionne bien, sinon nous ne recommencerions pas », commentait le patron de Brantano à la veille de l’action. Une affirmation un peu trop optimiste, car hier matin le retailer s’est vu contraint d’envoyer le mail suivant à ses clients :


« Lors de la Nuit des Soldes nous avons rencontré quelques problèmes sur notre  webshop, d’où un ralentissement du site. Malgré les mesures de précaution et les collaborateurs techniques, qui cette nuit ont veillé  au bon déroulement de l’action, le webshop n’a pu faire face à l’affluence massive. Pour tous les clients qui ont tenté en vain de passer une commande, nous tenons  à leur présenter nos excuses. »


Brantano n’a pu faire autrement que de demander les coordonnées de ses clients malchanceux en leur promettant de trouver une solution adéquate aussi vite que possible.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top