Carrefour lance « un coin des bonnes affaires » en ligne

Carrefour lance « un coin des bonnes affaires » en ligne

La branche belge du groupe de supermarchés Carrefour lance un pop-up store virtuel, où le distributeur proposera les « bonnes affaires qui sautent aux yeux ». Il s’agit de ventes temporaires d’assortiments thématiques saisonniers.

Un pop-up virtuel

Avec son nouveau site web popup.be, Carrefour franchit une nouvelle étape tant dans la vente en ligne que dans la promotion de son assortiment non-food.  Le webshop ne sera ‘ouvert’ que périodiquement, lors d’une vente thématique temporaire. Carrefour l’appelle « le coin virtuel des bonnes affaires ».


Les clients seront avertis de l’organisation d’une vente  via différents canaux :  e-mail, médias sociaux, bannières sur le site Carrefour, folders et d’ici quelques semaines également par SMS.


Carrefour y proposera des offres thématiques saisonnières, telles que le mobilier de jardin, la rentrée scolaire, Saint-Nicolas et les vins. Les produits y seront vendus à prix avantageux et réduits ou alors il peut s’agir d’une offre exclusive en ligne.


Un nouveau public : les internautes

Actualité (sportive) oblige, pour l’instant le pop-up store est dédié aux Diables Rouges. Lors d’une commande, le client effectuera son paiement en ligne avec sa carte bancaire ou sa carte de crédit et sera ensuite livré à domicile. Comme il s’agit de ‘flash sales’ le consommateur a tout intérêt à être rapide pour ne pas rater de bonnes affaires : « Les premiers branchés seront les premiers servis », indique le communiqué de presse. Tant le délai que le stock sont limités.


Pour Carrefour  ce site web lui permet d’une part d'atteindre un nouveau public (les internautes), et d’autre part  de proposer des lots trop peu volumineux  pour être vendus dans ses différents supermarchés ou encore d’écouler occasionnellement des stocks excédentaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top