Chute du bénéfice d’Amazon

Chute du bénéfice d’Amazon

Chute du bénéfice d’Amazon
Shutterstock

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Coûts élevés

Le chiffre d’affaires d’Amazon au deuxième trimestre a augmenté d’un quart, passant de 30,4 milliards de dollars (26 milliards d’euros) à 37,8 milliards de dollars (32,3 milliards d’euros), et dépasse ainsi les attentes des analystes qui tablaient sur 37,2 milliards de dollars (31,8 milliards d’euros).


En revanche le bénéfice a plongé de 77% à 197 millions de dollars (168,4 millions d’euros), soit 0,40 dollar par action. Les analystes étaient pourtant plus optimistes et s’attendaient à une baisse du bénéfice de 1,78 dollar par action à 1,41 dollar par action.


Cette chute du bénéfice s’explique par les coûts généraux élevés, qui ont augmenté de 50% et selon le directeur financier Brian Olsavsky  ceux-ci continueront de grimper durant la deuxième moitié de l’année. L’e-commerçant s’apprête notamment à engager bon nombre de nouveaux collaborateurs. Il serait déjà question d’une possible perte opérationnelle de 400 millions de dollars (342 millions d’euros) au troisième trimestre. Amazon n’a plus été dans le rouge depuis plus de deux ans.


Finalement Jeff Bezos n’est pas l’homme le plus riche au monde

Les résultats décevants d’Amazon ont également eu leur impact sur le PDG Jeff Bezos. Hier Bezos occupait la tête du classement Forbes en tant qu’homme  le plus riche au monde : avec une fortune estimée à 90,9 milliards de dollars (77, 7 milliards d’euros) il détrônait de justesse Bill Gates de Microsoft. Mais les faibles résultats trimestriels d’Amazon ayant entraîné une chute du cours de l’action, Bezos est très vite repassé en deuxième position derrière Gates.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

HelloFresh revoit à la hausse son pronostic de croissance du CA

14/05/2018

HelloFresh rehausse ses prévisions pour 2018 : le livreur de box repas prévoit une croissance du CA de 35% (contre maximum 30% prévu initialement ), vu les excellents résultats réalisés aux Etats-Unis, principal marché de l’entreprise allemande.

Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

AB InBev génère davantage de bénéfice malgré un volume en baisse

09/05/2018

Au 1er trimestre le géant brassicole belgo-brésilien AB InBev a vu son volume vendu reculer de 0,2%. Néanmoins la croissance du chiffre d’affaires a dépassé les attentes, tout comme le bénéfice brut.

Delhaize rebondit après un solide premier trimestre

09/05/2018

Durant les trois premiers mois de 2018 Delhaize est parvenu à renouer avec la croissance en Belgique. Côté online le retailer affiche une belle progression, mais les promotions choc pèsent sur les marges.