Comeos : « 440.000 nouveaux clients en ligne en 2014 »

Comeos : « 440.000 nouveaux clients en ligne en 2014 »

L’an dernier 440.000 Belges ont fait leur premier achat online. Ainsi le cap des 7 millions de clients internet belges a été franchi, même si le montant moyen par achat est en légère baisse, indique la fédération du commerce Comeos.

A nouveau une forte croissance

Pour la 5ème année consécutive Comeos a fait réaliser une enquête e-commerce auprès de plus de 1.500 répondants. Cette étude révèle qu’en 2014 quelque 7.040.000 de Belges ont acheté en ligne (64%), parmi lesquels 440.000 nouveaux clients. Lors de l’édition précédente ils n’étaient que 6,6 millions (60%), dont 330.000 effectuaient leur premier achat online. Les néerlandophones (68%) achètent davantage en ligne que les francophones (59%), mais les francophones achètent davantage par voie mobile (+4%). A noter également que proportionnellement les adolescents sont aussi nombreux que les jeunes quadragénaires (70%) à acheter en ligne et que davantage d’hommes (68%) que de femmes (61%) sont des e-acheteurs.


Les Belges semblent également acheter plus fréquemment en ligne – ils sont près de deux sur trois (64%) à effectuer un achat en ligne au moins une fois tous les deux mois –, mais en revanche ils dépensent moins que l’année précédente : en moyenne 153 euros par mois. Le shopping online via smartphone et tablette n’est pas encore entré les mœurs : 21% des clients online ont déjà effectué des achats sur un appareil mobile et seuls 2,5% font leur shopping exclusivement par voie mobile.

 

« Les personnes ayant un salaire plus élevé (75%) sont plus souvent e-consommateurs que les personnes à bas salaires (60%) », affirme Dominique Michel, CEO de Comeos. « Le nombre de grands dépensiers (plus de 100 euros par mois) demeure néanmoins stable. » Les vêtements et chaussures sont toujours achetés fréquemment et en grandes quantités, tandis que les denrées alimentaires devraient progresser au cours des prochaines années, prévoit Dominique Michel : « Peu de gens achètent des produits alimentaires en ligne (9%), mais ils en achètent fréquemment (40% plus de 5 fois par an) et prévoient d’en acheter plus souvent encore à l’avenir (44%) ».


« La cannibalisation online/offline reste limitée »

L’étude démontre clairement que les webshops peuvent renforcer les magasins physiques : « Pas moins de 37% des achats en ligne sont des achats supplémentaires, qui n’auraient pas eu lieu sans l’e-commerce. Près d’un quart des clients va jeter un coup d’œil dans le magasin physique avant d’acheter le produit en ligne, mais à l’inverse, 45% des personnes interrogées font des recherches en ligne avant d’acheter le produit dans le magasin physique. Les deux canaux semblent dès lors se renforcer mutuellement, la cannibalisation étant limitée », estime Michel.


Le gain de temps semble être la principale motivation incitant le consommateur à acheter en ligne. Pour la première fois cet argument s’avère plus important que le prix, bien que le prix reste le facteur déterminant lors du choix du webshop, conclut l’étude.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top