Comeos : « 440.000 nouveaux clients en ligne en 2014 » | RetailDetail

Comeos : « 440.000 nouveaux clients en ligne en 2014 »

Comeos : « 440.000 nouveaux clients en ligne en 2014 »

L’an dernier 440.000 Belges ont fait leur premier achat online. Ainsi le cap des 7 millions de clients internet belges a été franchi, même si le montant moyen par achat est en légère baisse, indique la fédération du commerce Comeos.

A nouveau une forte croissance

Pour la 5ème année consécutive Comeos a fait réaliser une enquête e-commerce auprès de plus de 1.500 répondants. Cette étude révèle qu’en 2014 quelque 7.040.000 de Belges ont acheté en ligne (64%), parmi lesquels 440.000 nouveaux clients. Lors de l’édition précédente ils n’étaient que 6,6 millions (60%), dont 330.000 effectuaient leur premier achat online. Les néerlandophones (68%) achètent davantage en ligne que les francophones (59%), mais les francophones achètent davantage par voie mobile (+4%). A noter également que proportionnellement les adolescents sont aussi nombreux que les jeunes quadragénaires (70%) à acheter en ligne et que davantage d’hommes (68%) que de femmes (61%) sont des e-acheteurs.


Les Belges semblent également acheter plus fréquemment en ligne – ils sont près de deux sur trois (64%) à effectuer un achat en ligne au moins une fois tous les deux mois –, mais en revanche ils dépensent moins que l’année précédente : en moyenne 153 euros par mois. Le shopping online via smartphone et tablette n’est pas encore entré les mœurs : 21% des clients online ont déjà effectué des achats sur un appareil mobile et seuls 2,5% font leur shopping exclusivement par voie mobile.

 

« Les personnes ayant un salaire plus élevé (75%) sont plus souvent e-consommateurs que les personnes à bas salaires (60%) », affirme Dominique Michel, CEO de Comeos. « Le nombre de grands dépensiers (plus de 100 euros par mois) demeure néanmoins stable. » Les vêtements et chaussures sont toujours achetés fréquemment et en grandes quantités, tandis que les denrées alimentaires devraient progresser au cours des prochaines années, prévoit Dominique Michel : « Peu de gens achètent des produits alimentaires en ligne (9%), mais ils en achètent fréquemment (40% plus de 5 fois par an) et prévoient d’en acheter plus souvent encore à l’avenir (44%) ».


« La cannibalisation online/offline reste limitée »

L’étude démontre clairement que les webshops peuvent renforcer les magasins physiques : « Pas moins de 37% des achats en ligne sont des achats supplémentaires, qui n’auraient pas eu lieu sans l’e-commerce. Près d’un quart des clients va jeter un coup d’œil dans le magasin physique avant d’acheter le produit en ligne, mais à l’inverse, 45% des personnes interrogées font des recherches en ligne avant d’acheter le produit dans le magasin physique. Les deux canaux semblent dès lors se renforcer mutuellement, la cannibalisation étant limitée », estime Michel.


Le gain de temps semble être la principale motivation incitant le consommateur à acheter en ligne. Pour la première fois cet argument s’avère plus important que le prix, bien que le prix reste le facteur déterminant lors du choix du webshop, conclut l’étude.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.