Comeos fait la leçon à Test-Achats en matière de fraude e-commerce | RetailDetail

Comeos fait la leçon à Test-Achats en matière de fraude e-commerce

Comeos fait la leçon à Test-Achats en matière de fraude e-commerce

La fédération du commerce Comeos est choquée par un communiqué de presse dans lequel  « Test-Achats insinue que plus de 10% des clients en ligne se font arnaquer ».  « Une présentation erronée des faits », selon l’administrateur délégué Dominique Michel.

1.822 plaintes en 2011

En 2011, le Centre Européen des Consommateurs (CEC), une organisation de consommateurs fondée par la Commission Européenne et les autorités belges, qui fournit au consommateur une assistance gratuite transfrontalière au sein de l’Union Européenne, a reçu 1.822 plaintes de consommateurs concernant l’achat d’un produit ou d’un service sur internet.

 

12% des ces plaintes concernaient des cas de fraude, allant de la livraison de produits qui n’ont pas été commandés (ex. produits d’amaigrissement), à des pratiques de vente trompeuses (ex. des tickets onéreux pour des places de concert de qualité inférieure) jusqu’à  l’arnaque pure (acheter quelque chose sur un site qui disparaît avec votre argent).

 

Parallèlement, 35% des plaintes concernaient des biens ou des services payés mais non livrés, bien que dans ce cas il ne soit pas nécessairement question d’une intention malveillante.  La plupart des plaintes porte sur des vêtements, des voyages, des produits de loisirs et des produits électroniques, selon le CEC qui propose une brochure gratuite « Achats sur Internet.  Evitez les pièges !»
 

« Présentation tronquée de la fraude e-commerce »

Comeos estime que Test-Achats ne reprend pas les chiffres correctement: « Les 12% de consommateurs ‘dupés’ ne portent pas sur le nombre total de personnes ayant fait des achats en ligne, mais bien sur la minorité des personnes qui ont demandés des informations au CEC. En outre, il s’agit exclusivement d’achats transfrontaliers, ce qui signifie que les Belges ayant procédé à des achats en ligne sur des sites internet belges ne sont pas repris dans les chiffres du CEC. »

 

« L’enquête sur l’e-commerce que nous avons présentée la semaine dernière a révélé que 96% des clients en ligne déclarent avoir vécu une expérience d’achat sans problème » souligne Dominique  Michel, administrateur délégué de Comeos.  « Deux pourcent d’entre eux ont été confrontés à des problèmes de paiement, il ne s’agit donc pas de fraude.  Ce que Test-Achats insinue aujourd’hui vient miner la confiance que les Belges accordent enfin aux magasins en ligne honnêtes. »

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.