Des commerçants gantois lancent un service de livraison gratuit

Des commerçants gantois lancent un service de livraison gratuit

Une petite dizaine de commerçants indépendants de la région gantoise se sont regroupés afin de proposer un service de livraison à domicile gratuit. Pour l’instant il ne s’agit que de magasins alimentaires, mais il y a déjà des projets d’expansion.

Sept communes gantoises … pour commencer

Depuis peu les habitants de De Pinte, Zevergem, Sint-Martens-Latem, Deurle, Sint-Denijs-Westrem, Nazareth et Eke ont la possibilité de faire livrer chez eux leurs fruits et légumes, pain et pâtisseries, boisson, viande et charcuterie, fromage et soupe, provenant de chez leurs commerçants locaux. Les commandes peuvent être passées jusqu’à jeudi 24 h et les livraisons ont lieu le samedi et le dimanche avant-midi.


« Et tout cela sans frais supplémentaires, même s’il n’y a qu’un pain à livrer », précise l’initiateur du service UwBooschappen.be, Stefan Van Overbeke de De Pinte. « Pour commencer je me suis adressé à une petite dizaine de commerçants et tous ont réagi de manière positive », explique-t-il dans une édition régionale du journal Het Nieuwsblad. Si la formule séduit, Van Overbeke compte étendre l’initiative à d’autres communes avoisinantes.


D’abord l’alimentation, ensuite un assortiment plus large

Pour l’instant l’assortiment se limite à l’alimentation, mais « cette offre continue de s’étendre. A terme nous avons l’intention de livrer également des médicaments ne nécessitant pas d’ordonnance. » Dans une première phase le service vise quelque 300 clients, « ce qui signifie donc que la distance moyenne entre deux clients ne dépasse pas quelques centaines de mètres. »

 

Grâce à ce service, les commerçants locaux souhaitent offrir une alternative aux « clients qui préfèrent acheter chez les commerçants locaux, mais qui n’en ont pas le temps. Même si tout est disponible au supermarché. Et pour ceux qui ne sont pas encore entièrement familiarisés avec internet, ils peuvent sans problème passer leur commande par téléphone », indique Van Overbeke.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top