DPD déploie un réseau international de points de retrait | RetailDetail

DPD déploie un réseau international de points de retrait

DPD déploie un réseau international de points de retrait

Ce lundi DPD, spécialiste des livraisons de colis, a démarré le déploiement « d’un réseau intégré » de points de retrait ‘ParcelShops’ en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Aujourd’hui le réseau  en compte déjà 1.000, fin 2013 ils devraient être 1.400 et en avril de l’année prochaine DPD espère franchir le cap des 1.500 points d’enlèvement.

Croissance de l’e-commerce transfrontalier

La plus grande partie des 1.000 points de retrait au Benelux sont des libraires, des stations-service, des épiceries locales et des fleuristes. Par ailleurs la livraison à domicile fait également partie des services proposés par DPD.


Dans un communiqué de presse DPD, filiale du groupe allemand Geopost (qui à son tour est contrôlé par La Poste en France), dit vouloir répondre à la forte croissance de l’e-commerce transfrontalier. Car plus le consommateur se familiarise avec le commerce internet, plus il sera tenté d’acheter également sur des sites étrangers.


Au cours de l’année prochaine ce réseau sera intégré aux  5.000 ParcelShops en Allemagne et 6.500 en France : « Ainsi des colis pourront être envoyés depuis le Benelux vers la France et l’Allemagne et vice versa », précise le groupe.


A l’exemple de bpost et PostNL

Jusqu’à présent DPD s’était essentiellement concentré sur l’expédition de colis sur le marché B2B. Désormais l’entreprise vise également le marché B2C en pleine croissance, confirme Marc Morioux, directeur de DPD Belgium. Ainsi l’entreprise postale française suit l’exemple de bpost et PostNL, qui cet été encore soulignait l’importance stratégique des colis pour l’avenir des entreprises postales traditionnelles.


Actuellement DPD compte 24.000 collaborateurs  et expédie 2,5 millions de colis par jour, partout dans le monde.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.