DPD déploie un réseau international de points de retrait

DPD déploie un réseau international de points de retrait

Ce lundi DPD, spécialiste des livraisons de colis, a démarré le déploiement « d’un réseau intégré » de points de retrait ‘ParcelShops’ en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Aujourd’hui le réseau  en compte déjà 1.000, fin 2013 ils devraient être 1.400 et en avril de l’année prochaine DPD espère franchir le cap des 1.500 points d’enlèvement.

Croissance de l’e-commerce transfrontalier

La plus grande partie des 1.000 points de retrait au Benelux sont des libraires, des stations-service, des épiceries locales et des fleuristes. Par ailleurs la livraison à domicile fait également partie des services proposés par DPD.


Dans un communiqué de presse DPD, filiale du groupe allemand Geopost (qui à son tour est contrôlé par La Poste en France), dit vouloir répondre à la forte croissance de l’e-commerce transfrontalier. Car plus le consommateur se familiarise avec le commerce internet, plus il sera tenté d’acheter également sur des sites étrangers.


Au cours de l’année prochaine ce réseau sera intégré aux  5.000 ParcelShops en Allemagne et 6.500 en France : « Ainsi des colis pourront être envoyés depuis le Benelux vers la France et l’Allemagne et vice versa », précise le groupe.


A l’exemple de bpost et PostNL

Jusqu’à présent DPD s’était essentiellement concentré sur l’expédition de colis sur le marché B2B. Désormais l’entreprise vise également le marché B2C en pleine croissance, confirme Marc Morioux, directeur de DPD Belgium. Ainsi l’entreprise postale française suit l’exemple de bpost et PostNL, qui cet été encore soulignait l’importance stratégique des colis pour l’avenir des entreprises postales traditionnelles.


Actuellement DPD compte 24.000 collaborateurs  et expédie 2,5 millions de colis par jour, partout dans le monde.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: