Ecommerce Europe lance un label de qualité international

Ecommerce Europe lance un label de qualité international

Un label de qualité international pour les e-commerçants en Europe devrait être introduit au plus tard le 1er janvier 2015. C’est ce qu’a annoncé le président d’Ecommerce Europe lors du Global E-commerce Summit à Barcelone.

Une garantie internationale

La nouvelle a été annoncée par  Wijnand Jongen, directeur de l’organisation sectorielle néerlandaise Thuiswinkel.org et président d’Ecommerce Europe, l’association patronale faîtière des e-commerçants en Europe.


Selon Jongen le label de qualité doit être disponible pour « toutes les entreprises, à coûts réduits, sur base non lucrative et autorégulante », lit-on sur le site Twinkle. Lors de la fondation d’Ecommerce Europe en 2012, Jongen avait déjà émis l’idée d’une garantie internationale pour webshops, tout en ajoutant que la réalisation de ce projet prendrait du temps « Une garantie, avec règlement de différends … etc., ce n’est pas réalisable du jour  au lendemain, mais sur le long terme. Il faut obtenir l’approbation de la Commission européenne et son Agenda numérique, des Etats membres et des associations de consommateurs », disait-il à l’époque.


Pour tout le monde

Toute entreprise doit pouvoir bénéficier du label de qualité, tant les grandes que les petites et moyennes entreprises. C’est pourquoi les coûts liés à ce label doivent être réduits autant que possible. Lors de l’attribution du label les webshops devront opérer de manière autorégulante. De plus amples détails concernant ce système seront communiqués ultérieurement.


L’association Emota (European Multi-channel and Online Trade Association) a elle aussi lancé un label de qualité européen il y a quelques mois. Thuiswinkel.org faisait partie de cette organisation il y a quelques années, mais l’a quittée pour rejoindre Ecommerce Europe. L’asbl belge SafeShops et affiliée à Emota.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Back to top