Fun et Fundoo s’associent pour créer une joint-venture | RetailDetail

Fun et Fundoo s’associent pour créer une joint-venture

Fun et Fundoo s’associent pour créer une joint-venture

La chaîne de magasins de jouets Fun et l’e-commerçant de loisirs Fundoo s’associent, afin de se profiler désormais comme concept multicanal. Pour ce faire un nouveau groupe a été fondé, réunissant  les magasins physiques de Fun et les webshops de Fundoo en un seul ensemble.

Une fusion pour un concept multicanal

Avec une trentaine de magasins axés sur les divertissements pour enfants et adultes, Fun est l’un des principaux acteurs sur le marché des loisirs en Belgique. Fundoo pour sa part, en tant que spécialiste en ligne des loisirs, détient 25 webshops, ainsi qu’un point de vente physique à Nevele.


Les deux enseignes expliquent leur rapprochement par un but réciproque : grâce à cette fusion Fun entend renforcer son webshop, tandis que Fundoo espère ainsi élargir la portée de ses boutiques en ligne.


Le rapprochement des deux entreprises a donné lieu à la création d’une joint-venture, avec Jean Paul Descheemaeker (patron de Fun) comme CEO. Les fondateurs de Fundoo, Sven et Joeri De Waele, entreront au capital du nouveau groupe et seront membres tant du conseil d’administration que du management.


Avec le soutien de Mitiska

La nouvelle entité bénéficiera également du support financier – dont le montant n’a pas été divulgué – du groupe d’investissement Mitiska, qui cette année avait déjà investi 4 millions d’euros dans la chaîne Fun.


L’objectif du nouveau groupe est de proposer un concept 100% multicanal, indique Joeri De Waele : « Notre ambition est de faire de ce groupe un acteur de taille, qui en innovant et en se focalisant sur le client pourra défier tous ses concurrents sur le marché belge des loisirs. »


« L’intégration des clics et des briques est au centre de ce concept et vise à créer une expérience d’achat unique. Nous sommes convaincus qu’ainsi nous serons armés contre l’arrivée future d’Amazon en Belgique », souligne-t-il.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.