Gap et Zalando s’associent

Gap et Zalando s’associent

Gap et Zalando vont collaborer en vue de commercialiser les produits de la marque de prêt-à-porter américaine en Europe. Gap disposera de son propre espace sur la plate-forme de vente de l’e-commerçant allemand.

Extension de la marque

La boutique Gap sur le site de Zalando ouvrira ses portes virtuelles au cours de l’été 2015 et proposera différentes collections, dont Gap Women, Gap Men, Gap Kids et Baby Gap. C’est la première fois que Gap conclut un tel partenariat avec une tierce partie en Europe.


« Pour Gap cette collaboration est la première tentative de commercialisation de ses produits via un canal multi-brand en Europe », explique Stafan Laban, senior vice president International de Gap. « Zalando est le site e-commerce le plus visité d’Europe, avec plus de 100 millions de visiteurs par mois. Ce partenariat est une étape stratégique qui nous permettra continuer à étendre notre marque sur ces marchés. »


Gap a ouvert son premier magasin européen en 1987 à Londres. Depuis la marque compte 190  magasins en gestion propre et 33 points de vente en franchise en Europe.


Un chiffre d’affaires en baisse

Grâce à Zalando, Gap espère sans aucun doute stimuler ses ventes, car au troisième trimestre le groupe a vu son chiffre d’affaires reculer, d’où une révision à la baisse de ses prévisions pour l’ensemble de l’année. Alors que les analystes tablaient sur un chiffre d’affaires de 4,04 milliards de dollars (3,26 milliards d’euros), Gap a réalisé un chiffre d’affaires de 3,97 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros), soit une légère baisse par rapport aux 3,98 milliards de dollars (3,21 milliards d’euros) enregistrés l’an dernier.


En revanche le bénéfice net du groupe, qui outre  Gap comprend également les marques Banana Republic et Old Navy,  a progressé de 11% à 351 millions de dollars (283 millions d’euros).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top