Google lance son propre label de qualité pour webshops

Google lance son propre label de qualité pour webshops

Google Trusted StoresGoogle lance son propre label de qualité pour webshops aux Etats-Unis: ‘Trusted Stores’. Si l’un des e-shops certifiés par le label Google échoue au niveau de la commande, Google s’engage à compenser les dommages subis par le client. Aux États-Unis Google se charge lui-même du contrôle et de la sélection des boutiques online, « afin que les consommateurs fassent davantage confiance au e-commerce ».

Garantie d’un service client de qualité et de livraisons rapides

Google testera lui-même les boutiques online ayant introduit une demande d’adhésion et décidera si celles-ci répondent aux critères requis pour bénéficier du label de confiance, ‘Google Trusted Store’. Les critères portent principalement sur la rapidité des délais de livraison et sur le sérieux et l’accessibilité du service client. En cliquant sur le badge le consommateur découvrira le track record de l’e-shop en question au niveau de la livraison et le service client.

 

Si le site bénéficie du label de confiance, Google garantit la protection de l’acheteur en cas de non-respect des conditions de livraison par l’e-shop. Dans un premier temps le client devra lui-même tenter de solutionner le problème avec le vendeur online. Si cette première tentative s’avère vaine, Google interviendra en remboursant le client pour un maximum de 1000 dollars. Ce montant étant le montant maximal que peut revendiquer le client et ce à vie, précise toutefois Google.

Label de qualité nuisible au service client de Google ?

Les autres services Google, tels Adwords et le service de payement Google Checkout, ne seront pas associés au label de qualité Trusted Stores. A l’avenir toutefois les clients AdWords pourront faire de la publicité avec ce label de qualité. Le fait que Google lance un label de confiance semble quelque peu ironique : en effet le service client de Google lui-même ne jouit pas d’une très bonne réputation. C’est principalement lors de l’introduction de sa propre ligne Nexus de smartphones Android que le service client de Google a très sérieusement fait défaut.


Quant à savoir si le label Trusted Stores s’exportera en dehors des Etats-Unis et si oui, quand, le secret reste entier. Chez Google au Pays-Bas personne n’a voulu donner davantage de commentaires à ce sujet.

 

La vidéo de présentation de Google Trusted Stores:


Google Trusted StoresGoogle lance son propre label de qualité pour webshops aux Etats-Unis: ‘Trusted Stores’. Si l’un des e-shops certifiés par le label Google échoue au niveau de la commande, Google s’engage à compenser les dommages subis par le client. Aux États-Unis Google se charge lui-même du contrôle et de la sélection des boutiques online, « afin que les consommateurs fassent davantage confiance au e-commerce ».

Garantie d’un service client de qualité et de livraisons rapides

Google testera lui-même les boutiques online ayant introduit une demande d’adhésion et décidera si celles-ci répondent aux critères requis pour bénéficier du label de confiance, ‘Google Trusted Store’. Les critères portent principalement sur la rapidité des délais de livraison et sur le sérieux et l’accessibilité du service client. En cliquant sur le badge le consommateur découvrira le track record de l’e-shop en question au niveau de la livraison et le service client.

 

Si le site bénéficie du label de confiance, Google garantit la protection de l’acheteur en cas de non-respect des conditions de livraison par l’e-shop. Dans un premier temps le client devra lui-même tenter de solutionner le problème avec le vendeur online. Si cette première tentative s’avère vaine, Google interviendra en remboursant le client pour un maximum de 1000 dollars. Ce montant étant le montant maximal que peut revendiquer le client et ce à vie, précise toutefois Google.

Label de qualité nuisible au service client de Google ?

Les autres services Google, tels Adwords et le service de payement Google Checkout, ne seront pas associés au label de qualité Trusted Stores. A l’avenir toutefois les clients AdWords pourront faire de la publicité avec ce label de qualité. Le fait que Google lance un label de confiance semble quelque peu ironique : en effet le service client de Google lui-même ne jouit pas d’une très bonne réputation. C’est principalement lors de l’introduction de sa propre ligne Nexus de smartphones Android que le service client de Google a très sérieusement fait défaut.


Quant à savoir si le label Trusted Stores s’exportera en dehors des Etats-Unis et si oui, quand, le secret reste entier. Chez Google au Pays-Bas personne n’a voulu donner davantage de commentaires à ce sujet.

 

La vidéo de présentation de Google Trusted Stores:


Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Media-Saturn veut annuler l’acquisition de Redcoon

27/06/2017

Media-Saturn a adopté une stratégie particulière afin d’effacer les pertes encourues par son webshop Redcoon, racheté en 2011. Le groupe a intenté un procès afin d’annuler la vente avec effet rétroactif.

L’Europe inflige une amende record à Google

27/06/2017

Google s’est vu infliger une amende de pas moins de 2,42 milliards d’euros par la Commission Européenne, pour avoir abuser de sa position dominante sur le marché afin de favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche.

Metro Group investit dans une solution de paiement mobile

27/06/2017

L’allemand Metro Group, avec quelques autres entreprises, a investi 14 millions d’euros au total dans la start-up britannique Yoyo Wallet, une plate-forme pour paiement mobile en pleine croissance, opérant dans toute l’Europe.

Media Markt va collaborer avec Parcify

22/06/2017

Media Markt a conclu un partenariat avec la start-up belge Parcify. Désormais les clients auront la liberté de déterminer eux-mêmes le moment de la livraison de leur commande online. Bol.com et Zalando collaborent également avec Parcify.

Ikea lance son magasin sur Amazon

19/06/2017

A peine une semaine après l’annonce faite par Ikea de vouloir vendre ses produits par le biais de tiers, la chaîne d’habitation suédoise lance son propre magasin sur Amazon.  Une gamme étendue de produits Ikea y sont proposés.

Le CFO d’Alibaba prévoit une forte croissance du CA

08/06/2017

Pour l’exercice en cours le géant chinois du e-commerce Alibaba s’attend à une croissance du chiffre d’affaires comprise entre 45 et 49%. C’est qu’a annoncé le directeur financier Maggie Wu lors d’une conférence pour investisseurs à Hangzhou en Chine.

Back to top