Google lance son propre label de qualité pour webshops

Google lance son propre label de qualité pour webshops

Google Trusted StoresGoogle lance son propre label de qualité pour webshops aux Etats-Unis: ‘Trusted Stores’. Si l’un des e-shops certifiés par le label Google échoue au niveau de la commande, Google s’engage à compenser les dommages subis par le client. Aux États-Unis Google se charge lui-même du contrôle et de la sélection des boutiques online, « afin que les consommateurs fassent davantage confiance au e-commerce ».

Garantie d’un service client de qualité et de livraisons rapides

Google testera lui-même les boutiques online ayant introduit une demande d’adhésion et décidera si celles-ci répondent aux critères requis pour bénéficier du label de confiance, ‘Google Trusted Store’. Les critères portent principalement sur la rapidité des délais de livraison et sur le sérieux et l’accessibilité du service client. En cliquant sur le badge le consommateur découvrira le track record de l’e-shop en question au niveau de la livraison et le service client.

 

Si le site bénéficie du label de confiance, Google garantit la protection de l’acheteur en cas de non-respect des conditions de livraison par l’e-shop. Dans un premier temps le client devra lui-même tenter de solutionner le problème avec le vendeur online. Si cette première tentative s’avère vaine, Google interviendra en remboursant le client pour un maximum de 1000 dollars. Ce montant étant le montant maximal que peut revendiquer le client et ce à vie, précise toutefois Google.

Label de qualité nuisible au service client de Google ?

Les autres services Google, tels Adwords et le service de payement Google Checkout, ne seront pas associés au label de qualité Trusted Stores. A l’avenir toutefois les clients AdWords pourront faire de la publicité avec ce label de qualité. Le fait que Google lance un label de confiance semble quelque peu ironique : en effet le service client de Google lui-même ne jouit pas d’une très bonne réputation. C’est principalement lors de l’introduction de sa propre ligne Nexus de smartphones Android que le service client de Google a très sérieusement fait défaut.


Quant à savoir si le label Trusted Stores s’exportera en dehors des Etats-Unis et si oui, quand, le secret reste entier. Chez Google au Pays-Bas personne n’a voulu donner davantage de commentaires à ce sujet.

 

La vidéo de présentation de Google Trusted Stores:


Google Trusted StoresGoogle lance son propre label de qualité pour webshops aux Etats-Unis: ‘Trusted Stores’. Si l’un des e-shops certifiés par le label Google échoue au niveau de la commande, Google s’engage à compenser les dommages subis par le client. Aux États-Unis Google se charge lui-même du contrôle et de la sélection des boutiques online, « afin que les consommateurs fassent davantage confiance au e-commerce ».

Garantie d’un service client de qualité et de livraisons rapides

Google testera lui-même les boutiques online ayant introduit une demande d’adhésion et décidera si celles-ci répondent aux critères requis pour bénéficier du label de confiance, ‘Google Trusted Store’. Les critères portent principalement sur la rapidité des délais de livraison et sur le sérieux et l’accessibilité du service client. En cliquant sur le badge le consommateur découvrira le track record de l’e-shop en question au niveau de la livraison et le service client.

 

Si le site bénéficie du label de confiance, Google garantit la protection de l’acheteur en cas de non-respect des conditions de livraison par l’e-shop. Dans un premier temps le client devra lui-même tenter de solutionner le problème avec le vendeur online. Si cette première tentative s’avère vaine, Google interviendra en remboursant le client pour un maximum de 1000 dollars. Ce montant étant le montant maximal que peut revendiquer le client et ce à vie, précise toutefois Google.

Label de qualité nuisible au service client de Google ?

Les autres services Google, tels Adwords et le service de payement Google Checkout, ne seront pas associés au label de qualité Trusted Stores. A l’avenir toutefois les clients AdWords pourront faire de la publicité avec ce label de qualité. Le fait que Google lance un label de confiance semble quelque peu ironique : en effet le service client de Google lui-même ne jouit pas d’une très bonne réputation. C’est principalement lors de l’introduction de sa propre ligne Nexus de smartphones Android que le service client de Google a très sérieusement fait défaut.


Quant à savoir si le label Trusted Stores s’exportera en dehors des Etats-Unis et si oui, quand, le secret reste entier. Chez Google au Pays-Bas personne n’a voulu donner davantage de commentaires à ce sujet.

 

La vidéo de présentation de Google Trusted Stores:


Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte hausse du bénéfice chez Amazon

28/04/2017

Amazon peut s’estimer satisfait de son premier trimestre : malgré de gros investissements, l’e-commerçant américain est parvenu à augmenter son bénéfice de 40%, tandis que son chiffre d’affaires a bondi d’un quart.

Jack Ma (Alibaba) prévient du lourd impact d’internet

26/04/2017

Lors d’un speech Jack Ma, CEO du géant du e-commerce Alibaba, a évoqué les problèmes qu’internet et son rôle dans notre société pourraient engendrer dans les trois prochaines décennies. Il souligne notamment l’impact de l’automatisation.

Les principales entreprises de Rocket Internet poursuivent leur croissance

25/04/2017

Les principales entreprises de l’incubateur de start-ups allemand Rocket Internet continuent de croître en termes de chiffre d’affaires. D’autre part les pertes ont été fortement réduites et le groupe espère même générer du bénéfice d’ici peu.

Amazon pense à l’hyperloop pour les livraisons le jour-même

21/04/2017

Amazon a conclu un accord de collaboration avec Hyperloop One, afin de tester un hyperloop pour le transport de produits à livrer le jour-même. L’hyperloop est une idée d’Elon Musk, fondateur de Tesla.

UberEats étend son service à Bruxelles

18/04/2017

Uber va étendre son service UberEats à Bruxelles. Désormais les utilisateurs pourront non seulement se faire livrer leurs repas à domicile, mais également sur leur lieu de travail, voire même au parc. En outre les commandes pourront être passées plus longtemps à l’avance.

Test-Achats exige une indemnisation de Groupon dans le dossier des langes

13/04/2017

Test-Achats a mis en demeure le site internet de rabais groupés Groupon dans le dossier ‘Luierbox’.  Pour chaque personne lésée, l’association de consommateurs exige un remboursement de la somme initiale payée à Luierbox.be pour la livraison des langes.

Back to top