Groupon & Co enfreignent les règlementations

Groupon & Co enfreignent les règlementations

Bien que la majorité des consommateurs soient assez satisfaits des sites d’achats groupés, leurs conditions générales laissent souvent à désirer et la valeur réelle des réductions proposées est souvent difficile à déterminer. C’est ce qu’ a conclu Test-Achats après avoir interrogé 491 consommateurs durant le mois de septembre et après un screening juridique de cinq sites - Coolcoups, Gossipzone, Groupon, Groupolitan et Promocity.

Conditions générales incorrectes

Aucun des cinq sites testés n’affichent des conditions générales correctes. L’un des points faibles absolus : en cas de non-fourniture ou de défaillance de la part du partenaire, les sites déclinent toute responsabilité. (seule exception Coolcoups). Groupon et Groupolitan sont les seuls à mentionner clairement et correctement  le délai de réflexion de 14 jours calendrier; Promocity et Coolcoups donnent l’impression que chaque cas doit être examiné individuellement; alors que Gossipzone transgresse le loi en accordant seulement 7 jours de réflexion. Aussi Test-Achats a l’intention de porter plainte.


Toutefois la plupart des utilisateurs sont relativement satisfaits de ces sites d’achats groupés. La  critique principale concerne l’information relative à l’offre qui est souvent imprécise : souvent il est difficile – voire même impossible – de comparer les prix proposés aux prix ‘normaux’, le consommateurs ne peut donc que deviner la valeur effective de la réduction. Autres reproches concernant des codes ne fonctionnant pas, des bons qui ne sont pas envoyés par e-mail, des livraisons avec des retards de plusieurs semaines et des restaurants et centres de bien-être qui s’avèrent complets.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top