Groupon & Co enfreignent les règlementations

Groupon & Co enfreignent les règlementations

Bien que la majorité des consommateurs soient assez satisfaits des sites d’achats groupés, leurs conditions générales laissent souvent à désirer et la valeur réelle des réductions proposées est souvent difficile à déterminer. C’est ce qu’ a conclu Test-Achats après avoir interrogé 491 consommateurs durant le mois de septembre et après un screening juridique de cinq sites - Coolcoups, Gossipzone, Groupon, Groupolitan et Promocity.

Conditions générales incorrectes

Aucun des cinq sites testés n’affichent des conditions générales correctes. L’un des points faibles absolus : en cas de non-fourniture ou de défaillance de la part du partenaire, les sites déclinent toute responsabilité. (seule exception Coolcoups). Groupon et Groupolitan sont les seuls à mentionner clairement et correctement  le délai de réflexion de 14 jours calendrier; Promocity et Coolcoups donnent l’impression que chaque cas doit être examiné individuellement; alors que Gossipzone transgresse le loi en accordant seulement 7 jours de réflexion. Aussi Test-Achats a l’intention de porter plainte.


Toutefois la plupart des utilisateurs sont relativement satisfaits de ces sites d’achats groupés. La  critique principale concerne l’information relative à l’offre qui est souvent imprécise : souvent il est difficile – voire même impossible – de comparer les prix proposés aux prix ‘normaux’, le consommateurs ne peut donc que deviner la valeur effective de la réduction. Autres reproches concernant des codes ne fonctionnant pas, des bons qui ne sont pas envoyés par e-mail, des livraisons avec des retards de plusieurs semaines et des restaurants et centres de bien-être qui s’avèrent complets.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon propose la solution de paiement physique Amazon Pay Places

25/07/2017

Amazon lance la solution de paiement Amazon Pay Places, qui permet aux utilisateurs de l’app mobile d’Amazon de passer des commandes dans des lieux physiques et de les payer directement. Pour l’instant ce service se limite à quelques endroits.

Tout à 3 dollars sur le webshop Brandless

19/07/2017

Deux entrepreneurs américains lancent un concept pour le moins original. Leur webshop Brandless applique un seul prix : 3 dollars par produit. Une promesse qu’ils peuvent garantir grâce à une forte réduction des coûts.

Bpost lorgne Bubble Post

07/07/2017

Selon des sources anonymes, Bpost envisage de racheter l’entreprise gantoise Bubble Post, spécialisée dans la distribution urbaine à vélo. Bubble Post n’a pas souhaité confirmer cette information, mais dit être à la recherche de partenaires externes.

Alibaba à son tour lance une enceinte intelligente

05/07/2017

Après Amazon, Apple et Google, le géant chinois Alibaba lance son enceinte intelligente. L’appareil d’Alibaba est nettement meilleur marché que ceux de ses concurrents. Durant un mois l’enceinte sera testée par un groupe limité de personnes.

Media-Saturn veut annuler l’acquisition de Redcoon

27/06/2017

Media-Saturn a adopté une stratégie particulière afin d’effacer les pertes encourues par son webshop Redcoon, racheté en 2011. Le groupe a intenté un procès afin d’annuler la vente avec effet rétroactif.

L’Europe inflige une amende record à Google

27/06/2017

Google s’est vu infliger une amende de pas moins de 2,42 milliards d’euros par la Commission Européenne, pour avoir abuser de sa position dominante sur le marché afin de favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche.

Back to top