Groupon révise à la baisse ses résultats trimestriels

Groupon révise à la baisse ses résultats trimestriels

Pour le dernier trimestre 2011, Groupon, le site américain d’achats groupés, a subi une perte de 65,4 millions de dollars et a réalisé un  chiffre d’affaires de 492,2 millions de dollars. Ce sont là les chiffres trimestriels révisés à la baisse par Groupon. Par rapport aux résultats communiqués initialement  en février, ses pertes s’en trouvent accrues de 22,6 millions de dollars et son chiffre d’affaires réduit de 14,3 millions de dollars.

Une comptabilité chaotique

Des pertes en hausse et un chiffre d’affaires en baisse par rapport à l’annonce initiale et tout cela pour une entreprise cotée en bourse (Groupon a fait son entrée  à la bourse de Wall Street en novembre). Groupon attribue ces erreurs à des réductions sur des offres qui se sont avérées plus élevées que prévues, notamment suite à la hausse des remboursements aux clients, car  Groupon garantit un dédommagement si le client n’est pas satisfait du deal.

 

En même temps le management admet  qu’il y a une  « faiblesse matérielle »  dans le système de contrôle interne de ses états financiers. Ainsi  Groupon semble – enfin – donner raison aux critiques qui considèrent la méthode comptable de l’entreprise comme chaotique.


L’action chute de  7%

Malgré tout le management de Groupon maintient ses attentes pour le premier trimestre 2012 : l’entreprise prévoit un chiffre d’affaires se situant entre les 510 et 550 millions de dollars. Ces perspectives optimistes n’ont néanmoins pu empêcher l’action de chuter de 7% en échanges d’après-Bourse.

 

Pas de chance pour les actionnaires, qui  jusqu’à présent n’ont pas vraiment vu fructifier leur investissement ! Après sa première journée en bourse, l’action Groupon valait 26,11 dollars, depuis elle a plongé à 18,38 dollars.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top