Hausse spectaculaire des paiements sans contact et du commerce mobile d’ici 2017 | RetailDetail

Hausse spectaculaire des paiements sans contact et du commerce mobile d’ici 2017

Hausse spectaculaire des paiements sans contact et du commerce mobile d’ici 2017

A en croire deux études récentes réalisées par les bureaux d’études  Juniper Research et Forrester, les paiements sans contact et le commerce mobile connaîtront mondialement une montée en flèche durant les cinq années à venir.

Pour 150 milliards d’euros de paiements sans contact

D’après le bureau d’études Juniper, en 2017 le marché des paiements sans contact représentera 180 milliards de dollars, soit environ 150 milliards d’euros. Cette croissance sera la plus marquée aux Etats-Unis et au Canada, en Europe occidentale et en Extrême-Orient (avec la Chine en tête). Selon les analystes, un propriétaire de smartphone sur quatre effectuera ses paiements via Near Field Communication, conséquence directe du fait que de plus en plus de fabricants lancent des smartphones avec NFC.


Juniper indique toutefois que le retail devra suivre le mouvement : « Les retailers principalement ne sont pas encore convaincus des avantages des paiements par NFC par rapport aux systèmes à carte existants et sont encore réticents à investir dans l’infrastructure du paiement sans contact, si rapidement après le passage aux cartes Chip & PIN », explique Juniper.


Commerce mobile multiplié par 10 en Europe

La multiplication des paiements sans contact est également liée à la forte progression du commerce mobile : en 2011 les ventes via smartphones et tablettes ont augmenté de pas moins de70% et cette tendance ne devrait pas s’arrêter de si tôt. Selon l’étude de Forrester auprès de 14.000 consommateurs allemands, britanniques, français, espagnols, italiens, hollandais et suédois les ventes via m-tail augmenteront de 1,7 à 19,2 milliards d’euros, soit une hausse de 1.029% (donc multiplié par 11 !).


Par contre le montant moyen par acheteur mobile ne connaîtra qu’une légère hausse : de 201 euros par an aujourd’hui à 227 euros par an en 2017. La forte croissance est donc principalement attribuable au nombre croissant de clients mobiles, selon Forrester, qui ajoute que les propriétaires de smartphone effectuent plus facilement des achats mobiles s’ils ont eu auparavant des expériences positives dans l’e-commerce classique et lors du téléchargement d’applications et de contenu digital pour leur appareil.


Dans ces circonstances, rien d’étonnant à ce que le marché du paiement soit lui aussi en pleine effervescence : en témoignent la récente reprise de Tunz.com par Ogone et la mine d’or que représente PayPal pour eBay.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.