HelloFresh valorisé à 2,6 milliards d’euros | RetailDetail

HelloFresh valorisé à 2,6 milliards d’euros

HelloFresh valorisé à 2,6 milliards d’euros

Lors d’un nouveau tour de table HelloFresh a levé 75 millions d’euros. Désormais le fournisseur de colis-repas frais livrés à domicile est valorisé à 2,6 milliards d’euros, soit quatre fois plus par rapport à la dernière valorisation.

Accélérer une croissance déjà explosive

Le nouvel investisseur est le fonds d’investissement écossais Baillie Gifford & Co. « Nous sommes heureux d’investir dans cette société à croissance rapide, qui a créé un nouveau créneau dans le marché mondial des denrées alimentaires », commente James Anderson, partenaire chez Baillie Gifford & Co. A l’issue de cette augmentation de capital, les frères Samwer de Rocket Internet détiennent encore 57,2% de HelloFresh.

 

Grâce à ce capital frais, HelloFresh – qui a été fondé en 2011 et qui aujourd’hui livre 4 millions de colis-repas par mois – compte accélérer sa croissance déjà phénoménale. En 2014 le chiffre d’affaires de l’entreprise a atteint 70 millions d’euros, soit une hausse de pas moins de 391,8% par rapport à l’année auparavant. Cette tendance s’est d’ailleurs poursuivie durant le 1er trimestre de cette année.

 

« Nous sommes convaincus du fort potentiel de croissance de notre société e et sommes heureux que notre stratégie et notre modèle d’entreprise en aient donné la preuve », déclare HelloFresh. Les analystes estiment qu’il est très possible que l’entreprise franchisse le cap des 300 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.