Inspection économique : 3.137 plaintes concernant l’e-commerce en 2014 | RetailDetail

Inspection économique : 3.137 plaintes concernant l’e-commerce en 2014

Inspection économique : 3.137 plaintes concernant l’e-commerce  en 2014

En 2014 l’Inspection économique a enregistré 3.137 plaintes concernant des pratiques commerciales illégales utilisées par des webshops. Toutefois la moitié des entreprises concernées n’étaient pas établies en Belgique.

La plupart des plaintes concernant des biens de consommation

L’année dernière l’Inspection économique, division du SPF Economie, a enregistré 3.137 plaintes concernant des pratiques commerciale illégales utilisées par des e-commerçants. C’est ce qu’a répondu le ministre compétent Alexander De Croo à une question écrite de Rik Daems, membre de son parti (Open VLD).


Le secteur dont proviennent la plupart des plaintes concernant des webshops est le secteur des biens de consommation : les produits informatiques ont généré 7,94% des plaintes, les vêtements et chaussures 5,29%, les jouets 5,13%, les produits de télécom 4,98% et les cosmétiques 4,59%. Par ailleurs de nombreuses plaintes concernent les services culturels, tels que les ventes de tickets (7,68%) et les vendeurs de voyages organisés (3,41%).


La moitié des entreprises basées à l’étranger

A noter que la moitié des entreprises ayant fait l’objet de plaintes, n’étaient pas basées en Belgique. Lorsque l’Inspection économique constate des pratiques commerciales illégales d’entreprises établies hors de notre pays, mais dans l’Union européenne, elle demande aux autorités territoriales compétentes d’intervenir.


Il est conseillé aux consommateurs ayant des plaintes concernant des webshops étrangers de s’adresser au Centre européen des consommateurs, qui tente de solutionner les conflits de manière informelle.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.