Instacart fait les courses dans divers magasins à la place du consommateur

Instacart fait les courses dans divers magasins à la place du consommateur

Vous souhaitez endéans les deux heures une livraison à domicile de produits provenant à la fois de chez Carrefour, Colruyt et Delhaize et ce dans un seul colis ? Aux États-Unis c’est chose possible grâce à Instacart, qui à San Francisco fait les courses à la place du consommateur dans divers supermarchés locaux. A présent l’entreprise souhaite déployer ce service dans dix autres villes américaines.

Les ‘personal shoppers’

Instacart  opère via crowdsourcing : quiconque possède une voiture et un smartphone peut se présenter pour faire les courses dans divers magasins pour des clients qui transmettent online leur commandes et leurs magasins de prédilection. Quelque 150 ‘personal shoppers’ ont déjà été recrutés de cette façon.


Le prix de la livraison dépend du montant total des achats et du délai requis, mais la plupart des clients optent pour une livraison endéans les deux heures pour un montant d’achat de plus de 35 dollars. Le prix de ce type de livraison s’élève à 3,99 dollars, soit 3 euros.


Instacart va donc plus loin que les distributeurs classiques, qui proposent une livraison à domicile, mais uniquement de leurs propres produits. L’entreprise californienne souhaite ainsi faciliter la vie de ce groupe de consommateurs de plus en plus important, qui n’est  pas fidèle à une seule enseigne, mais qui recherche pour chaque article le point de vente le meilleur marché.


Augmentation du capital pour une expansion nationale

Afin de déployer le système de la côte Est à la côte Ouest, Instacart a levé récemment 8,5 millions de dollars de capital frais. Le fonds d’investissement Sequoia Capital a dirigé l’opération : Khosla Ventures et le créateur de Gmail, Paul Buchheit, notamment  sont entrés au capital de l’entreprise.


Instacart a été fondé l’année dernière par Apoorva Mehta (26 ans), ex-employé chez Amazon. Grâce à ce nouveau capital, le fondateur de l’entreprise espère proposer son service  dans au moins dix grandes villes des États-Unis d’ici la fin de l’année prochaine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top