Jeff Bezos (Amazon) achète The Washington Post

Jeff Bezos (Amazon) achète The Washington Post

Est-ce que l'homme qui a révolutionné la manière dont on fait des achats, changerait-t-il aussi la manière dont on traite la presse ? Cela est fort possible, vu que le fondateur d'Amazon.com, Jeff Bezos, a acheté The Washington Post, journal américain et prestigieux, pour la somme de 188 million d'euros.

Investissement personnel

Jeff Bezos, le fondateur du géant de l'e-commerce Amazon, vient de personellement acheter The Washington Post. L'entrepreneur américain a la bourse bien garnie, avec une fortune estimée de plus ou moins 18 milliard d'euros. Si le rachat sera accepté, Bezos deviendra le seul propriétaire d'un des journaux américains les plus respectés, connu entre autre pour la révélation mondiale de l'affaire d'espionnage politique de Watergate.

 

Ce n'est pas le seul journal que Bezos a acheté de la famille Graham, qui était la seule propriétaire pendant plusieurs générations. Il obtient aussi The Express Newspaper, The Gazette Newspapers, Southern Maryland Newspapers, Fairfax County Times, El Tiempo Latino et Greater Washington Publishing. La société mère, The Washington Company, et les bien-fonds restent en mains des propriétaires actuels, parmi l'investisseur célèbre Warren Buffett.

 

Pas de "plan au point"

Le monde entiers – en surtout les rédactions et les éditeurs des journaux – voudront savoir ce que Bezos va faire maintenant. C'ést un secrét dévoilé que le marché des journaux fait concurrence à l'internet et à la manière dont le grand public 'consomme' ses nouvelles. The Washington Post en est la preuve vivante: le chiffre d'affaires chute de 44% en six ans, pendant que l'édition a reculé de 7% dans le semestre passé.

 

Tout le monde se pose la question si Bezos a un nouveau modèle d'affaires pour les médias en général et les journaux en particulier. Dans une lettre au journal, il avoue qu'il n'a pas encore de « plan au point ». « C'est terre vièrge et donc nous aurons besoin d'expérimenter. Les valeurs de The Post ne devraient pas changer », rassure-t-il la rédaction.

 

Jeff Bezos a toujours eu un intérêt particulier pour les médias, la preuve étant une injection de 3,7 million d'euros dans le blog populaire Business Insider.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top