L’appli mobile de Bancontact disponible pour les clients de 16 banques | RetailDetail

L’appli mobile de Bancontact disponible pour les clients de 16 banques

L’appli mobile de Bancontact disponible pour les clients de 16 banques

Après avoir été testée par 50.000 personnes, Bancontact/Mister Cash lance son application mobile permettant aux Belges de payer via leur smartphone ou leur tablette. Mais pour l’instant l’offre est assez restreinte.

16 banques participantes

Seize banques, parmi lesquelles toutes les grandes banques, adhèrent au système : quiconque est titulaire d’un compte dans l’une de ces banques et télécharge l’application (pour iOS et Android), pourra désormais payer avec son smartphone ou sa tablette.


La nouvelle application de Bancontact a fait l’objet d’un travail préparatoire minutieux : « Nous avons fait tester l’application par 50.000 personnes via un projet pilote. L’application a été accueillie de manière très positive : la cote moyenne était de 9 sur 10. Sur base de leurs remarques, nous avons améliorer et compléter le système.  A présent l’appli offre une grande facilité d’emploi et un confort de paiement maximal », commente Bancontact.


Un mode de paiement supplémentaire, mais encore limité

A noter toutefois que l’application ne remplace pas la carte bancaire pour les simples paiements aux caisses de magasins, sa portée étant encore trop limitée. « L’application doit être considérée comme un mode de paiement supplémentaire, conçu spécifiquement pour les situations où le paiement par carte est difficile ou impossible », souligne Bancontact.


L’application permettra notamment de faciliter les paiements en ligne : jusqu’à présent le consommateur pour effectuer un paiement online était obligé d’introduire à chaque fois ses données et utiliser son lecteur de carte ou digipass, une procédure peu pratique. Pour l’instant toutefois l’offre est assez restreinte : Mobile Vikings, Base, Interactive City (développé par Belfius en collaboration avec TagTagCity) et Stievie font partie des premiers adhérents,  qui acceptent les paiements via l’appli Bancontact.


Un système très utile aussi pour les transactions entre particuliers. Songez par exemple à une réunion entre amis au restaurant ou encore un cadeau collectif entre collègues pour un mariage : une seule personne paie la totalité et se fait ensuite rembourser par les autres. « Grâce à l’appli Bancontact, le partage des comptes deviendra très simple. » L’application rappelle quelque peu la fonctionnalité ‘scash’ de la CBC/KBC.


Codes QR dans les magasins

Il est possible également d’utiliser l’appli pour effectuer des paiements dans les magasins physiques, à condition bien entendu que le commerçant en question adhère au système : « Les commerçants partenaires du système impriment un code QR sur les tickets de caisse. Il suffit alors au client de scanner le code QR avec son smartphone ou sa tablette et il pourra ensuite d’un seul clic sur l’écran effectuer le paiement. » Certains restaurants à Gand et à Louvain  appliquent déjà ce nouveau mode de paiement et d’ici peu d’autres adresses suivront notamment à Anvers et Wavre.


L’objectif est d’étendre autant que possible les paiements par code QR, notamment dans le secteur du retail. « A terme le smartphone deviendra le portefeuille de nos clients et remplacera l’argent cash et les cartes bancaires », conclut Bancontact.  Mais il reste encore un long chemin à parcourir…

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.