L’avenir des paiements s’annonce mobile…

L’avenir des paiements s’annonce mobile…

(publireportage) Désormais, les paiements s’effectuent aussi par smartphone. En un an, plus d’un demi-million de transactions mobiles effectuées via l’appli Bancontact ont été enregistrées. Et d’autres innovations en matière de paiement sont annoncées.

Le paiement mobile simplifié à l’extrême

L’appli Bancontact simplifie le paiement mobile à l’extrême. Pour payer, il suffit de scanner le QR code avec votre smartphone et de taper votre code PIN. C’est tout ! L’objectif de l’appli Bancontact est clair : proposer une expérience de paiement qui soit tout aussi facile, sûre et rapide que dans le monde physique.


“Dans un futur proche, les limites entre les points de vente virtuels et physiques s’estomperont de plus en plus”, explique Kris De Ryck, CEO de Bancontact. “Le consommateur qui découvre un produit sur un site Web va souvent aller l’évaluer en magasin avant de l’acheter online via son smartphone.”

 

Également disponible dans les supermarchés

Cet hiver, nous franchirons un pas de plus. Davantage de commerces traditionnels proposeront en effet de payer au moyen de l’appli Bancontact. Il suffira de scanner le QR code sur le terminal de paiement ou à la caisse et de taper le code PIN. Les premières transactions dans le commerce effectuées via l’application de paiement mobile au moyen de Bancontact ont été lancées au printemps passé dans un supermarché Delhaize.

 

Depuis quelques semaines, payer avec l’appli Bancontact est possible dans les 400 magasins Colruyt, OKay, Bio-Planet et Dreambaby de Belgique. Le déploiement chez Dreamland et Spar est prévu pour début 2016. A présent que les supermarchés prennent eux aussi le train en marche, la grosse percée du paiement mobile se fait de plus en plus ressentir.

 

Le QR code offre la portée la plus large

Que devons-nous attendre dans le futur en matière de technologies de paiement ? Cette question est encore ouverte. À l’heure actuelle, Bancontact opte délibérément pour le QR code étant donné qu’il offre la portée la plus large. L’architecture de la solution de paiement mobile de Bancontact permet également l’utilisation d’autres technologies comme NFC (Near Field Communication) ou BLE (Bluetooth Low Energy).


“Dès qu’une autre technologie présentera davantage de possibilités d’utilisation que le QR code, nous la prendrons certainement en considération”, conclut le CEO.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top