L’e-commerce belge prévoit une croissance de 40% pour cette année

L’e-commerce belge prévoit une croissance de 40% pour cette année

De plus en plus le commerce online en Belgique tend à devenir un canal de vente à part entière. C’est ce qui apparaît dans une analyse du bureau d’étude iVox auprès des membres de BeCommerce, la fédération des entreprises belges de vente à distance. Ces entreprises voient l’avenir d’un bon œil : 70% d’entre eux prévoient une croissance de 40% cette année par rapport à 2010.

Les entreprises de vente par correspondance en voie de d’extinction

L’étude indique également que de plus en plus  d’entreprises internet belges vendent uniquement via internet. La part de marché des ‘multi-channelplayers’, entreprises vendant à la fois online et offline, semble avoir baissé jusqu’à 46% par rapport à 65,9% en 2009. Les entreprises vendant uniquement via internet dominent le marché avec une part de marché de 54% par rapport à 34,1% seulement en 2009. Cette forte hausse indique que la vente online de plus en plus est considérée comme un canal de vente à part entière et que nos e-shops peuvent se permettre de se concentrer uniquement sur les ventes via internet, affirme Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce.

 

Esprit de clocher ?

A noter que moins de ¾ des entreprises belges d’e-commerce font effectivement du commerce avec leurs compatriotes. Une petite majorité  (60%) vend également en Europe de l’Est, moins d’ ¼   (24%) opère également dans le reste de l’Europe. Seul 11% écoule ses produits en dehors de l’Europe.

 

65% des entreprises livre via la poste

Selon BeCommerce la poste demeure le livreur de colis le plus populaire. 65% des entreprises interrogées ont recours à bpost, viennent ensuite les services de messageries (38%) et les points d’enlèvement, tels Kiala (38%). Ces derniers ont fait un énorme bond en avant ces dernières années, vu la multiplication  et  la meilleure répartition géographique des points d’enlèvement. La formule du « time slot delivery » y a également contribué : le consommateur choisit lui-même le moment de livraison soit à domicile, soit dans un point d’enlèvement. 11% des e-shops proposent déjà cette option.

 

Visa et Mastercard en tête des systèmes de paiement

En ce qui concerne les systèmes de paiement, les cartes de crédit demeurent les plus populaires : 95% des e-shop belges proposent des systèmes de paiement via  Visa et Mastercard, 38% via American Express. Les paiements par simple carte bancaire – Bancontact / MisterCash – sont également acceptés chez 60% des magasins internet belges, par rapport à 49% via Maestro. Outre les systèmes de paiement online, tels PayPal (54%) et iDEAL (46%), le onlinebanking est également un système de paiement bien intégré.

D’autre part les articles de décoration (46%), les vêtements (43%) et les accessoires de mode (43%) restent traditionnellement les produits les plus vendus via internet.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Jet.com teste un supermarché pop-up

11/05/2017

Jet.com, propriété de la chaîne de supermarchés américaine Walmart, a ouvert une boutique éphémère pour courses quotidiennes à New York dans le concept store Story.

LVMH lance son propre webshop multimarques

11/05/2017

LVMH lance le webshop multimarques 24Sevres.com. Le groupe de luxe français y vendra non seulement ses propres marques de luxe, mais également d’autres marques.

La Cara Pils en vente sur Alibaba

10/05/2017

Depuis peu la bière Cara Pils et quelques autres marques propres de Colruyt sont en vente sur les plates-formes du géant chinois du e-commerce Alibaba. Pour l’instant Colruyt vend uniquement aux clients professionnels.

La collaboration avec Walmart booste JD.com

10/05/2017

Le chiffre d’affaires de l’entreprise d’e-commerce chinoise JD.com a bondi de 40% durant le premier trimestre, et ce grâce à Walmart. Les Américains détiennent 11% des actions de JD.com.

Edeka et Aldi installent des distributeurs de paquets d’Amazon

09/05/2017

En Allemagne Amazon a installé des distributeurs de paquets sur les parkings de certains magasins des chaînes de supermarchés Edeka et Aldi. L’e-commerçant avait déjà placé de tels dispositifs dans une dizaine de stations-service Shell.

Peeters souhaite une baisse des charges salariales dans l’e-commerce

05/05/2017

Le Ministre de l’Emploi Kris Peeters souhaite réduire les charges salariales des entreprises e-commerce en Belgique.  Cette mesure devrait inciter les consommateurs belges à acheter davantage en ligne sur le marché intérieur.

Back to top