L’e-commerce belge termine l’année en force

L’e-commerce belge termine l’année en force

Durant les cinq dernières semaines de l’année 2016 les commerçants en ligne belges ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros, ce qui représente près d’un quart du chiffre d’affaires annuel total.

Davantage de ventes de seconde main

Durant la période du 11 novembre jusqu’au 31 décembre les e-commerçants belges ont dégagé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros, soit 24,3% de leur chiffre d’affaires annuel  total. Il s’agit d’une très nette croissance par rapport à l’année auparavant : en 2015 les webshops n’avaient réalisé que 14% de leur chiffre d’affaires annuel total durant la période de fin d’année.


Parmi les produits les plus vendus durant cette période figurent les produits de beauté (35,2%), l’alimentation et la boisson (30,4%) et les vêtements & accessoires (24,5%). C’est ce qui ressort d’une étude de BeCommerce auprès de plus de 720 webshops.


Durant les soldes d’hiver du mois de janvier les e-commerçants belges s’attendent à réaliser 10,7% de leur chiffre d’affaires annuel total. Là aussi il est question d’une très nette hausse par rapport à 2016. Outre les soldes, la revente de cadeaux de Noël non désirés sur les sites de seconde main contribuent également à stimuler le chiffre d’affaires au mois de janvier. Les Belges sont de plus en plus nombreux à se débarrasser de cadeaux non souhaités via ce canal. Durant la première semaine de 2017 les sites de seconde main ont vendu 20% d’objets en plus par rapport à la même période en 2016.


« Les soldes et le fait que 33% des Belges ne sont pas satisfaits de leur cadeau de Noël constituent un stimulant global pour le commerce électronique au mois de janvier », précise Patricia Ceyssens, présidente de BeCommerce.