L’e-commerce chinois dépasse les USA

L’e-commerce chinois dépasse les USA

La semaine dernière le Ministère chinois du Commerce a publié un rapport  concernant le chiffre d’affaires réalisé online dans le retail. Il en ressort que l’an dernier les Chinois ont dépensé davantage en ligne que les consommateurs des USA.

Une croissance rapide

Selon le 'China E-commerce Development Report' de 2013 la Chine l'an dernier a généré un chiffre d’affaires online total de 1,85 billions de yuans (217,9 milliards d’euros). Il s’agit d’une croissance de 41,2% par rapport à l’année précédente. Ainsi l’e-commerce chinois progresse trois fois plus vite que le reste du commerce de détail et représente actuellement 7,8% du chiffre d’affaires total du retail en Chine.


Avec une telle croissance la Chine fait mieux que les Etats-Unis, qui pour 2013 affichent un chiffre d’affaires online de 262,51 milliards de dollars (192,85 milliards d’euros), soit une progression de 16,9%.


302 millions d’e-acheteurs

L’an dernier la Chine comptait 302 millions d’e-acheteurs, une hausse de 24,7% par rapport à 2012 et l’on prévoit que d’ici 2015 30 millions de personnes exerceront une fonction liée au commerce électronique. Le rapport indique également qu’en 2013 le montant total en circulation dans l’e-commerce, y compris notamment les transactions entre entreprises, a atteint 10 billions de yuans (1,2 billion d’euros).


« Stimulé par des technologies et modèles d’affaires innovants, le commerce électronique est l’un des nouveaux moteurs du développement économique de la Chine et aide les entreprises chinoises à explorer le marché international », a déclaré Li Jinqi, directeur e-commerce au sein du Ministère chinois du Commerce, lors de la présentation des chiffres.

 

84% via Alibaba

Ces chiffres permettent également de situer les énormes montants réalisés par Alibaba. Selon les dernières estimations, en 2013 Alibaba a réalisé un chiffre d’affaires de 248 milliards de dollars (182 milliards d’euros)  en Chine grâce à ses places de marché online Taobao et Tmall. Ceci équivait donc à 84% du chiffre d’affaires total de l’e-commerce chinois.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top