L’e-commerce en Belgique a progressé de 25% en 2012 | RetailDetail

L’e-commerce en Belgique a progressé de 25% en 2012

L’e-commerce en Belgique a progressé de 25% en 2012

L’e-commerce a-t-il réellement percé dans notre pays ? A en croire les chiffres publiés par le spécialiste des paiements électroniques Ogone, il semblerait que oui. Durant des années à peine 15% des Belges achetaient en ligne. L’année dernière ils étaient près d’un sur deux et ont dépensé pas moins de 1,4 milliards d’euros, selon les estimations d’Ogone.

16,6 millions de transactions

D’après les derniers chiffres annuels d’Ogone, la plateforme de paiement à la quelle sont affiliés 85% des e-commerçants belges, les ventes en ligne dans notre pays ont progressé de 25% en 2012. Le nombre de transactions  a atteint les 16,6 millions et le montant total des transactions a augmenté de 1,1 milliards d’euros en 2011 à 1,4 milliards d’euros en 2012. Une nette hausse par rapport à 2010 où les Belges avaient dépensé 900 millions d’euros via internet.


Même si la totalité des dépenses online  a progressé de 25%, le montant d’achat moyen par contre n’a quasiment pas changé  : 84 euros par commande en 2012, montant identique à celui de 2010 et un euro de moins par rapport à 2011.


Le tourisme et la vente de tickets d’avion restent les principaux secteurs de l’e-commerce. Ils représentent   37% du montant total des transactions, suivis du secteur des télécoms (10%), les tickets de théâtre et de concert (10%), train-tram-bus (8,2%), retail (7,9%), vêtements (5,4%), CD et DVD (4,4%), le secteur financier (1,5%) et enfin le software et applications (0,28%).


Doublement des ventes mobiles

85% de l’e-commerce belge étant géré par Ogone, l’entreprise est un excellent baromètre pour nous donner une image de l’évolution du commerce mobile dans notre pays. Comme attendu, Ogone constate une nette hausse des ventes via smartphones et tablettes PC. Il s’agit du double par rapport à l’année précédente.


Actuellement le commerce mobile représente environ 5% des ventes internet, dont 3% via les tablettes et 2% via smartphones – et ce n’est que le début, affirme Ogone.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.