L’e-commerce européen en croissance de plus de 14% en 2014 | RetailDetail

L’e-commerce européen en croissance de plus de 14% en 2014

L’e-commerce européen en croissance de plus de 14% en 2014

Malgré un léger ralentissement, l’e-commerce européen en 2014 continue d’afficher une croissance à deux chiffres. Le CA global a atteint 423,8 milliards d’euros (+14,3%), dont 368,7 milliards d’euros ont été générés au sein des 28  pays de l’UE.

Numéro deux mondial

« Au niveau mondial, l’e-commerce européen occupe actuellement la deuxième place, après la région Asie-Pacifique, essentiellement stimulée par la ‘turbo’ croissance du e-commerce chinois », indique Wijnand Jongen, président d’Ecommerce Europe, l’organisation faîtière des e-commerçants européens. « Selon nos prévisions, l’e-commerce B2C en 2015 progressera de 12,5% à 477 milliards d’euros. Ainsi l’Europe creusera son avance sur l’Amérique du Nord. »


Cette forte croissance du e-commerce en Europe contraste fortement avec les chiffres de croissance de l’économie européenne dans son ensemble : en effet le produit national brut en 2014 a augmenté d’à peine 1,6% (et seulement de 1,4% au sein de l’UE). Ainsi l’e-commerce gagne du terrain au sein de l’économie européenne, passant de 1,27% en 2009 à 2,45% en 2014. D’ici 2020 ce pourcentage devrait atteindre environ 6%.


Les Britanniques restent les plus grands e-acheteurs

Le Royaume-Uni conserve sa position de tête en 2014, avec une croissance de 14,7% à 127,1 milliards d’euros et creuse ainsi l’écart avec les numéros deux et trois, l’Allemagne (+12,3% à 71,2 milliards d’euros) et la France (+11,2% à 56,8 milliards d’euros). A titre comparatif : aux Pays-Bas l’e-commerce en 2014 a généré 14 milliards d’euros et en Belgique 4,4 milliards d’euros.


Au niveau des régions, l’Europe de l’Ouest est la principale région du e-commerce (voir graphique), avec 208,1 milliards d’euros, soit près de la moitié du chiffre d’affaires online total en Europe. L’Europe centrale (avec l’Allemagne) suit en deuxième position avec 106,5 milliards d’euros, soit une part de marché de près d’un quart. Par contre l’Europe centrale et de l’Est affichent la plus forte croissance, avec la Russie pour moteur : l’an dernier la Russie a enregistré une croissance de 25,4% à 18,8 milliards d’euros, ce qui en fait la quatrième puissance du e-commerce en Europe.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.