L’Europe ouvre une enquête sur la distribution d’e-books par Amazon | RetailDetail

L’Europe ouvre une enquête sur la distribution d’e-books par Amazon

L’Europe ouvre une enquête sur la distribution d’e-books par Amazon

La Commission européenne a ouvert une enquête formelle visant Amazon. Le géant américain du net est soupçonné d'abuser de sa position dominante dans ses ventes de livres électroniques.

Clauses anticoncurrentielles

La Commission européenne a ouvert une enquête officielle sur les contrats qu’Amazon conclut avec les éditeurs d’e-books. Ces contrats contiendraient des clauses qui obligent les éditeurs à informer Amazon s’ils offrent des conditions plus avantageuses ou différentes aux  concurrents du groupe américain et à lui accorder des conditions similaires ou au moins aussi favorables.


« Amazon est une entreprise florissante qui offre un vaste service aux consommateurs, également dans le domaine des e-books. Ce n’est pas cela que notre enquête met en cause. Mais il est de mon devoir de veiller à ce que les accords conclus par Amazon avec des maisons d’édition ne portent pas préjudice aux consommateurs en empêchant d’autres distributeurs d’e-books d’innover et d’exercer une concurrence effective vis-à-vis d’Amazon », explique  Margrethe Vestager, la Commissaire européenne à la concurrence. « Notre enquête doit démontrer si ces craintes sont justifiées. »


L’enquête rappelle immanquablement le conflit entre Amazon et l’éditeur Hachette concernant les prix des livres électroniques, au cours duquel Hachette après de longs mois avait finalement obtenu gain de cause.

 

Amazon n’est d’ailleurs pas la seule grande puissance américaine à être dans le collimateur des autorités de la concurrence européennes : il y a deux mois Google avait été accusé d’abus de pouvoir avec son moteur de recherche. D’autre part des enquêtes sont toujours en cours concernant des arrangements fiscaux, visant notamment Amazon, Apple et Starbucks. Toutefois Amazon semble avoir repris le droit chemin, du moins un niveau fiscal.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.