L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

Groupon logoCette année l’Inspection économique a déjà enregistré quatre-vingts plaintes contre Groupon, le site très populaire d’achats groupés, alors qu’en 2010 seuls cinq plaintes avaient été introduites. L’organisation des consommateurs, Test-Achat, a elle aussi reçu un nombre similaire de plaintes. La croissance du nombre de membres – Groupon aurait dépassé le cap du million de membres dans notre pays – semble entraîner également une augmentation du nombre de  mécontents.

 

Pratiques déloyales

De nombreuses plaintes concernent des clients  n’ayant pas encore reçu des bons d’achat déjà payés. Le service-client de Groupon lui aussi est visé par les plaignants, pour cause de temps d’attente prolongé au téléphone et de non-réponse à des mails répétés. C’est pourquoi l’Inspection économique prépare un dossier contre Groupon pour  « pratiques déloyales envers le consommateur », qui sera vraisemblablement transmis au Parquet.


En réaction Pieter-Jan Van De Pitte, patron de Groupon Benelux, ne dément pas les chiffres, mais les relativise : « Nous concluons quotidiennement des milliers de ventes. Que représentent alors quatre-vingts plaintes ? Notre politique d’entreprise est claire, si le deal ne convient pas, le client sera remboursé. » Selon l’ Inspection économique c’est loin d’être le cas et Test-Achat lui aussi estime que le site trop souvent rejette toute responsabilité en cas de plaintes.

Plaintes officielles des agences de voyage

Il y a à peine un mois Groupon a été accusé  par VVR, l'Association flamande des agences de voyage. L’association avait introduit une plainte auprès de l’Inspection économique contre une action de Groupon qui proposait des vouchers à un prix hors taxes d’aéroport, suppléments carburants et autres extras. « Infraction flagrante à la loi en matière de pratiques commerciales ».


Et les agences de voyage n’en étaient pas à leur première plainte contre Groupon. En effet en juillet dernier VVR a gagné un procès en première instance contre Groupon, qui proposait sur son site des voyages sans disposer des licences nécessaires.


 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tout à 3 dollars sur le webshop Brandless

19/07/2017

Deux entrepreneurs américains lancent un concept pour le moins original. Leur webshop Brandless applique un seul prix : 3 dollars par produit. Une promesse qu’ils peuvent garantir grâce à une forte réduction des coûts.

Bpost lorgne Bubble Post

07/07/2017

Selon des sources anonymes, Bpost envisage de racheter l’entreprise gantoise Bubble Post, spécialisée dans la distribution urbaine à vélo. Bubble Post n’a pas souhaité confirmer cette information, mais dit être à la recherche de partenaires externes.

Alibaba à son tour lance une enceinte intelligente

05/07/2017

Après Amazon, Apple et Google, le géant chinois Alibaba lance son enceinte intelligente. L’appareil d’Alibaba est nettement meilleur marché que ceux de ses concurrents. Durant un mois l’enceinte sera testée par un groupe limité de personnes.

Media-Saturn veut annuler l’acquisition de Redcoon

27/06/2017

Media-Saturn a adopté une stratégie particulière afin d’effacer les pertes encourues par son webshop Redcoon, racheté en 2011. Le groupe a intenté un procès afin d’annuler la vente avec effet rétroactif.

L’Europe inflige une amende record à Google

27/06/2017

Google s’est vu infliger une amende de pas moins de 2,42 milliards d’euros par la Commission Européenne, pour avoir abuser de sa position dominante sur le marché afin de favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche.

Metro Group investit dans une solution de paiement mobile

27/06/2017

L’allemand Metro Group, avec quelques autres entreprises, a investi 14 millions d’euros au total dans la start-up britannique Yoyo Wallet, une plate-forme pour paiement mobile en pleine croissance, opérant dans toute l’Europe.

Back to top