L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

Groupon logoCette année l’Inspection économique a déjà enregistré quatre-vingts plaintes contre Groupon, le site très populaire d’achats groupés, alors qu’en 2010 seuls cinq plaintes avaient été introduites. L’organisation des consommateurs, Test-Achat, a elle aussi reçu un nombre similaire de plaintes. La croissance du nombre de membres – Groupon aurait dépassé le cap du million de membres dans notre pays – semble entraîner également une augmentation du nombre de  mécontents.

 

Pratiques déloyales

De nombreuses plaintes concernent des clients  n’ayant pas encore reçu des bons d’achat déjà payés. Le service-client de Groupon lui aussi est visé par les plaignants, pour cause de temps d’attente prolongé au téléphone et de non-réponse à des mails répétés. C’est pourquoi l’Inspection économique prépare un dossier contre Groupon pour  « pratiques déloyales envers le consommateur », qui sera vraisemblablement transmis au Parquet.


En réaction Pieter-Jan Van De Pitte, patron de Groupon Benelux, ne dément pas les chiffres, mais les relativise : « Nous concluons quotidiennement des milliers de ventes. Que représentent alors quatre-vingts plaintes ? Notre politique d’entreprise est claire, si le deal ne convient pas, le client sera remboursé. » Selon l’ Inspection économique c’est loin d’être le cas et Test-Achat lui aussi estime que le site trop souvent rejette toute responsabilité en cas de plaintes.

Plaintes officielles des agences de voyage

Il y a à peine un mois Groupon a été accusé  par VVR, l'Association flamande des agences de voyage. L’association avait introduit une plainte auprès de l’Inspection économique contre une action de Groupon qui proposait des vouchers à un prix hors taxes d’aéroport, suppléments carburants et autres extras. « Infraction flagrante à la loi en matière de pratiques commerciales ».


Et les agences de voyage n’en étaient pas à leur première plainte contre Groupon. En effet en juillet dernier VVR a gagné un procès en première instance contre Groupon, qui proposait sur son site des voyages sans disposer des licences nécessaires.


 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top