L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

L’Inspection économique tient Groupon à l’œil

Groupon logoCette année l’Inspection économique a déjà enregistré quatre-vingts plaintes contre Groupon, le site très populaire d’achats groupés, alors qu’en 2010 seuls cinq plaintes avaient été introduites. L’organisation des consommateurs, Test-Achat, a elle aussi reçu un nombre similaire de plaintes. La croissance du nombre de membres – Groupon aurait dépassé le cap du million de membres dans notre pays – semble entraîner également une augmentation du nombre de  mécontents.

 

Pratiques déloyales

De nombreuses plaintes concernent des clients  n’ayant pas encore reçu des bons d’achat déjà payés. Le service-client de Groupon lui aussi est visé par les plaignants, pour cause de temps d’attente prolongé au téléphone et de non-réponse à des mails répétés. C’est pourquoi l’Inspection économique prépare un dossier contre Groupon pour  « pratiques déloyales envers le consommateur », qui sera vraisemblablement transmis au Parquet.


En réaction Pieter-Jan Van De Pitte, patron de Groupon Benelux, ne dément pas les chiffres, mais les relativise : « Nous concluons quotidiennement des milliers de ventes. Que représentent alors quatre-vingts plaintes ? Notre politique d’entreprise est claire, si le deal ne convient pas, le client sera remboursé. » Selon l’ Inspection économique c’est loin d’être le cas et Test-Achat lui aussi estime que le site trop souvent rejette toute responsabilité en cas de plaintes.

Plaintes officielles des agences de voyage

Il y a à peine un mois Groupon a été accusé  par VVR, l'Association flamande des agences de voyage. L’association avait introduit une plainte auprès de l’Inspection économique contre une action de Groupon qui proposait des vouchers à un prix hors taxes d’aéroport, suppléments carburants et autres extras. « Infraction flagrante à la loi en matière de pratiques commerciales ».


Et les agences de voyage n’en étaient pas à leur première plainte contre Groupon. En effet en juillet dernier VVR a gagné un procès en première instance contre Groupon, qui proposait sur son site des voyages sans disposer des licences nécessaires.


 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


JD.com mise pleinement sur les drones

23/05/2017

Le chinois JD.com va développer le plus grand réseau logistique chinois pour drones. Un accord en ce sens a été conclu avec le gouvernement de la province de Shaanxi en Chine centrale. Certains drones pourraient transporter jusqu’à 1000 kilos.

Le belge Storesquare procède à une augmentation de capital

22/05/2017

Le belge Storesquare, qui regroupe des commerçants locaux sur une seule plate-forme online, souhaite augmenter sa notoriété et s’attaquer à de grands concurrents tels que Coolblue et Bol.com par une campagne publicitaire et une augmentation de capital.

Nombre record de start-ups suite à l’explosion du e-commerce

18/05/2017

Le nombre de Belges ayant démarré leur propre entreprise n’a jamais été aussi élevé que l’an dernier. Le secteur des services, en particulier les petites entreprise de coursiers indépendantes qui livrent des colis pour les webshops, figurent en tête.

Jet.com teste un supermarché pop-up

11/05/2017

Jet.com, propriété de la chaîne de supermarchés américaine Walmart, a ouvert une boutique éphémère pour courses quotidiennes à New York dans le concept store Story.

LVMH lance son propre webshop multimarques

11/05/2017

LVMH lance le webshop multimarques 24Sevres.com. Le groupe de luxe français y vendra non seulement ses propres marques de luxe, mais également d’autres marques.

La Cara Pils en vente sur Alibaba

10/05/2017

Depuis peu la bière Cara Pils et quelques autres marques propres de Colruyt sont en vente sur les plates-formes du géant chinois du e-commerce Alibaba. Pour l’instant Colruyt vend uniquement aux clients professionnels.

Back to top