L’Institut pour la Logistique lance une étude d’impact sur l’e-commerce | RetailDetail

L’Institut pour la Logistique lance une étude d’impact sur l’e-commerce

L’Institut pour la Logistique lance une étude d’impact sur l’e-commerce

Vendredi dernier l’Institut flamand pour la Logistique (VIL) a démarré officiellement son projet ‘E-green’. En collaboration avec treize entreprises, le VIL recherche des pistes en vue d’améliorer durablement l’e-commerce en Flandre. Le budget de ce projet est estimé à 460.000 euros.

« Un e-commerce plus efficace et plus vert »

L’e-commerce dans notre pays est en pleine ascension, mais parallèlement à la montée du commerce via internet et les livraisons à domicile qui en découlent, certaines questions sociétales se posent : « L’e-commerce pourrait être plus efficace et plus vert », estime Dirk De Vylder, directeur des projets du VIL (Vlaams Instituut voor Logistiek). « Les webshops opèrent souvent selon un modèle d’entreprise jeune et dynamique et se concentrent avant tout sur l’aspect vente et marketing, mais négligent parfois l’efficacité logistique et la durabilité. »


Au moyen d’enquêtes auprès des consommateurs, le VIL souhaite déterminer quelles sont les attentes des acheteurs et vérifier quel serait l’impact du changement de certaines options, notamment les modalités de livraison : « Actuellement les commandes sont livrées endéans les x heures et les retours sont souvent gratuits, ce qui inévitablement à un coût sociétal et économique. Mais est-ce vraiment nécessaire ? », s’interroge le VIL.


C’est pourquoi l’Institut souhaite déterminer quel effet produirait le fait par exemple de rallonger les délais de livraisons ou encore de rendre les retours payants. L’influence du regroupement régional des livraisons sera également abordée.

 

13 entreprises partenaires

« Après cela nous testerons en pratique différentes mesures, en coopération avec des entreprises participantes », précise Dirk De Vylder. Pour ce faire le VIL collaborera avec 13 entreprises logistiques, expéditeurs et webshops : ASX-IBECO, Bubble Post, Colruyt, DHL Parcel, Dockx Logistics, Groep Heylen, Intervest, Kuehne + Nagel, Magellan Logistics, PostNL, Recupel, Telenet et Unigro.


Les résultats de l’étude seront présentés à l’automne 2016. Le coût du projet est estimé à 460.000 euros, dont un cinquième à charge des entreprises partenaires participantes.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Back to top