L’UE souhaite renforcer la règlementation concernant les cookies

L’UE souhaite renforcer la règlementation concernant les cookies

Lors d’une 1ère visite d’un site internet, l’utilisateur reçoit toujours un message qui lui permet d’accepter les cookies.  La Commission Européenne souhaite supprimer cela puisqu’elle voudrait que les browsers rejettent les cookies par défaut.

Des annonces moins pertinentes

Si cela dépendait de l’Europe, la règlementation autour des cookies pourrait aller un pas plus loin.  La CE souhaite que les browsers bloquent automatiquement les tracking cookies des tiers.  Dans le secteur de la publicité, on estime qu’il s’agit d’une mauvaise idée.


La nouvelle règlementation n’assurera pas une baisse de la fréquence de la publicité.  Elle permettra une publicité moins pertinente.  « Si je suis quand même obligé de recevoir des annonces publicitaires, je préfère recevoir de la publicité pour des rasoirs pour hommes que pour femmes », précise Jeroen Verkroost, directeur de l’association professionnelle de la publicité IAB Nederland à RTL Z.


D’autre part, l’organisation de défense des libertés civiles, Bits of Freedom, se réjouit de cette règlementation plus sévère.  « Nous pensons qu’il est important que les gens puissent avoir les moyens d’exprimer leurs souhaits et d’éventuellement les faire respecter techniquement. »
La proposition finale de la nouvelle règlementation est attendue pour le 11 janvier et sera probablement d’application à partir de 2018.

 
Les règles actuelles s’appliquent depuis 2012

Cela fait longtemps que les cookies forment un sujet de discussion au sein de l’Union Européenne.  Les fichiers temporaires sont utilisés par des sites internet pour enregistrer certaines données, permettant aux utilisateurs récurrents d’arriver sur un site qui leur propose immédiatement d’utiliser leur langue.  A côté de cela, les entreprises publicitaires les utilisent également régulièrement pour suivre les utilisateurs sur internet.


Ces cookies permettent de renforcer la pertinence des annonces, mais des questions concernant la vie privée de l’utilisateur d’internet surgissent.   C’est pour cette raison qu’en 2012, une nouvelle règlementation européenne a été mise en œuvre.  Les sites internet doivent toujours mentionner l’utilisation de cookies et doivent donner la possibilité aux utilisateurs de les refuser.