L’Unizo, Roularta et la KBC préparent une plate-forme d’e-commerce nationale

L’Unizo, Roularta et la KBC préparent une plate-forme d’e-commerce nationale

L’Unizo, Roularta et la KBC se sont associés en vue de reprendre une plate-forme régionale d’e-commerce existante. L’objectif est de développer cette plate-forme et de la déployer au niveau national à partir de début 2016.

Mouvement de rattrapage

Actuellement le Belge consacre en moyenne 9% de son ‘budget shopping’ aux achats en ligne, mais deux tiers de ces dépenses partent à l’étranger : une mauvaise nouvelle pour les trois initiateurs du projet. Pourtant l’Unizo, Roularta et la KBC estiment que le shopping online en Belgique recèle encore un sérieux potentiel : en effet, aujourd’hui seul un commerçant belge sur trois est actif online. Un mouvement de rattrapage est donc envisageable.


Les commerçants locaux ont de nombreux atouts par rapport aux webshops étrangers, affirment-ils tous trois : leur magasin physique est à proximité,  inspire confiance et offre également la possibilité d’un contact personnel, tant pour un conseil que pour le service après-vente.


Pour réaliser ce mouvement de rattrapage, les trois initiateurs veulent reprendre une plate-forme digitale existante – qui pour l’instant opère surtout au niveau régional – pour la développer. Ensuite des PME et commerçants locaux pourront s’y affilier. En les déchargeant des préoccupations de conception, de marketing, de mode paiements et de logistique, ils pourront très rapidement se lancer dans l’e-commerce de manière professionnelle et abordable,  soulignent les trois initiateurs.

 

Tags: