La Belgique veut autoriser le travail de nuit pour l’e-commerce | RetailDetail

La Belgique veut autoriser le travail de nuit pour l’e-commerce

La Belgique veut autoriser le travail de nuit pour l’e-commerce

Le gouvernement a décidé d’autoriser le travail de nuit dans l’e-commerce, afin que nos entreprises soient plus compétitives face à la concurrence de l’étranger. Comeos parle « d’un pas important pour la sauvegarde de milliers d’emplois. »

« Modification de la loi avant l’été »

En Belgique les commandes qui entrent après 20 h sont traitées le jour suivant, alors que dans nos pays voisins les webshops continuent de préparer des commandes après 20 h pour le lendemain. Mais les choses vont changer pour notre pays, car avant cet été une modification de la loi permettra le travail de nuit dans le secteur du e-commerce, assure le vice-premier ministre Alexander De Croo (Open VLD).


« Etant donné qu’en Belgique le travail de nuit dans l’e-commerce n’est pas autorisé, de nombreux e-tailers transfèrent leurs activités logistiques vers les Pays-Bas. Ainsi ils peuvent garantir qu’une commande passée aujourd’hui, sera livrée chez le client le lendemain. Tout ceci entraîne une perte de jobs et de croissance dans notre pays », indique le cabinet du vice-premier ministre.


« Un sérieux handicap supprimé »

La fédération du commerce Comeos déplore les sérieux handicaps auxquels les e-commerçants belges sont confrontés : « Actuellement les marchandises sont livrées plus rapidement partant d’Amsterdam que partant de Courtrai. Chez nous le travail entre 20h et 6h est considéré comme du travail de nuit, ce qui rend impossible les livraisons rapides », indique Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos.

 

Suite à ces règles en matière de travail de nuit « des milliers de jobs logistiques déménagent vers l’étranger », poursuit Michel. « En 2014 Comeos a pointé les handicaps structurels dont souffre le commerce électronique en Belgique. Nous sommes heureux que nos mises en garde aient été entendues et que le gouvernement ait décidé de s’attaquer à l’un de nos handicaps. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top