La bouteille de vin connectée grâce à WID

La bouteille de vin connectée grâce à WID

La jeune société française WID (Wine-ID), avec l’aide du système RFID, scanne les bouteilles de vin pour assurer la bonne traçabilité des grands crus et d’améliorer les inventaires sans manier les bouteilles. Le consommateur peut alors accéder à la fiche complète du produit avec son smartphone.

L’assurance d’une bonne traçabilité du produit

Afin d’éviter la contrefaçon et d’assurer une bonne traçabilité du produit, WID s’est muni du système RFID pour répondre aux attentes des viticulteurs. Le marquage se fait au tout début avec la pose d’une étiquette RFID haute fréquence sur le col de la bouteille. « Nous pouvons aussi la glisser sous l’étiquette du vin, ou encore la personnaliser selon l’identité du producteur ou du fournisseur », indique Alexandre Mongrenier, cofondateur de l’entreprise.

Après cette première étape, chaque bouteille possède un numéro d’identification unique permettant au producteur de connaître son niveau de stock ainsi que l’assurance d’une traçabilité pour le fournisseur, mais aussi le consommateur. « Les bouteilles sont emballées dans des cartons, eux-mêmes cerclés », explique Mongrenier. Avec une étiquette RFID et un lecteur adéquat, il est tout à fait possible de vérifier le contenu du carton sans avoir à l’ouvrir. « Cela limite aussi la manipulation des bouteilles ».

Une fiche produit à disposition du client final

L’exploitant complète une fiche produit qui servira d’information pour les distributeurs mais aussi le client final. Il peut ainsi, via son smartphone et l’application WID, scanner la bouteille et atteindre un ensemble d’information comme l’origine du cépage par exemple.

Le coût de ce système d’identification dépend des projets réalisés, en tenant compte du matériel investi. Le prix de l’étiquette RFID Haute Fréquence s’élève à 2,3 euros, avec un prix diminuant selon les volumes.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Chute du bénéfice d’Amazon

28/07/2017

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Back to top