La plupart des webshops en électro obtiennent un bon bulletin

La plupart des webshops en électro obtiennent un bon bulletin

Les résultats du test effectué par Test-Achats auprès de plusieurs webshop se sont  avérés satisfaisants  : la plupart des commandes ont été livrées dans les temps et en bon état. Seul le délai de rétraction légal, dont bénéficie le consommateur, pose parfois problème.

38 webshops testés

Dans sa dernière édition de Budget & Droits, Test-Achats révèle les résultats d’une étude menée auprès de 38 webshops. Le bilan est en grande partie positif :

 

  • « Seuls sept webshops avaient un délai de livraison dépassant les cinq jours ouvrables », bien que le vendeur dispose légalement de 30 jours pour livrer la commande.
  • Seule exception, Shop Discount , où l’on a constaté un retard de livraison de plus de trois semaines sur le délai promis de deux à trois jours ouvrables.
  • L’étude indique également que toutes les commandes sont à arrivées à destination intactes.  

 

Petits problèmes lors du remboursement  

Il reste néanmoins un point à améliorer pour les webshops belges :  la procédure de remboursement lorsque le consommateur a recours à son délai de rétraction légal de quinze jours après livraison de la commande.


« Si vous changez d’avis, vous n’avez pas à vous justifier. Le vendeur est obligé de vous rembourser, y compris les frais d’envoi , endéans les 30 jours. Cependant tous les vendeurs ne respectent pas cette règle : Eldi et Hardware.be par exemple ne nous ont rien remboursé, même pas le produit. Neuf autres webshops ont remboursé le produit, mais en ‘oubliant’ les frais d’envois … », écrit Test-Achas, alors que la loi stipule explicitement que le webshop doit rembourser les frais de port initiaux : seuls les frais de renvois sont à charge du consommateur.


Bref, les webshops belges obtiennent un bulletin ‘rassurant’ de la part de Test-Achats.  Résultats nettement plus satisfaisants que les points octroyés à  leurs confrères néerlandais par le Consumentenbond (Ligue des consommateurs).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top