La plupart des webshops en électro obtiennent un bon bulletin

La plupart des webshops en électro obtiennent un bon bulletin

Les résultats du test effectué par Test-Achats auprès de plusieurs webshop se sont  avérés satisfaisants  : la plupart des commandes ont été livrées dans les temps et en bon état. Seul le délai de rétraction légal, dont bénéficie le consommateur, pose parfois problème.

38 webshops testés

Dans sa dernière édition de Budget & Droits, Test-Achats révèle les résultats d’une étude menée auprès de 38 webshops. Le bilan est en grande partie positif :

 

  • « Seuls sept webshops avaient un délai de livraison dépassant les cinq jours ouvrables », bien que le vendeur dispose légalement de 30 jours pour livrer la commande.
  • Seule exception, Shop Discount , où l’on a constaté un retard de livraison de plus de trois semaines sur le délai promis de deux à trois jours ouvrables.
  • L’étude indique également que toutes les commandes sont à arrivées à destination intactes.  

 

Petits problèmes lors du remboursement  

Il reste néanmoins un point à améliorer pour les webshops belges :  la procédure de remboursement lorsque le consommateur a recours à son délai de rétraction légal de quinze jours après livraison de la commande.


« Si vous changez d’avis, vous n’avez pas à vous justifier. Le vendeur est obligé de vous rembourser, y compris les frais d’envoi , endéans les 30 jours. Cependant tous les vendeurs ne respectent pas cette règle : Eldi et Hardware.be par exemple ne nous ont rien remboursé, même pas le produit. Neuf autres webshops ont remboursé le produit, mais en ‘oubliant’ les frais d’envois … », écrit Test-Achas, alors que la loi stipule explicitement que le webshop doit rembourser les frais de port initiaux : seuls les frais de renvois sont à charge du consommateur.


Bref, les webshops belges obtiennent un bulletin ‘rassurant’ de la part de Test-Achats.  Résultats nettement plus satisfaisants que les points octroyés à  leurs confrères néerlandais par le Consumentenbond (Ligue des consommateurs).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: