La Poste espagnole installe des distributeurs de colis à domicile

La Poste espagnole installe des distributeurs de colis à domicile

Le service postal espagnol Correos  a installé son premier distributeur automatique de colis HomePaq dans le hall d’entrée d’un immeuble d’appartements à Madrid. Celui-ci contient des ‘lockers’ où les habitants peuvent faire livrer leurs commandes.

‘Lockers’ à domicile

Le système des ‘lockers’ n’est pas nouveau : des casiers dans lesquels les services de courrier déposent les colis commandés en ligne par le consommateur et que le client peut ensuite retirer à l’aide d’un code secret, sans être lié aux horaires des points de retrait, ni être obligé de rester chez soi en attendant la livraison. En Belgique le système Bpack 24/7 existe déjà : des distributeurs automatiques de colis installés à proximité de centres commerciaux, de supermarchés ou de gares.


La poste espagnole va encore plus loin avec HomePaq : des distributeurs plus petits (surface au sol : 1m²) avec environ 6 lockers de différents formats (pour des colis allant jusqu’à 20 kg) et uniquement accessibles via un code-barres envoyé au client. De plus le système fonctionne dans les deux sens : le client peut également y déposer les retours que viendra ensuite récupérer le service de courrier.


Projet pilote à Madrid

Le premiers distributeurs HomPaq sont déjà opérationnels dans les halls d’entrée ou les zones publiques d’un certain nombre d’immeubles d’appartements à Madrid. Dans une première phase pilote la poste espagnole en installera environ 500.

 

Dans les médias espagnols Javier Cuesta, patron de Correos, explique que l’entreprise grâce à ce projet souhaite « offrir à ses clients des solutions pour améliorer leur qualité de vie. En même temps avec HomePaq nous aidons les e-commerçants : il s’agit pour eux non seulement d’un canal de distribution, mais également un argument de marketing. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top